Que nous avons appris en séance plénière: l'Ukraine, le terrorisme, les viandes transformées, les enlèvements d'enfants

européen-Parlement-strasbourg1Les tragédies en Ukraine et au Moyen-Orient ont été parmi les principaux sujets débattus par les députés lors de la plénière à Strasbourg Février. Avant (12 Février) sommet européen extraordinaire de jeudi, le Parlement a également discuté des mesures de sécurité telles que l'échange de données des dossiers passagers entre les Etats membres afin de mieux suivre les suspects de terrorisme. Il a également demandé que l'origine de la viande transformée est clairement indiquée afin de mieux informer les consommateurs et a lancé une enquête sur les décisions en matière fiscale.

Le nouveau cycle de négociations entre la Russie et l'Ukraine sur la base du plan de paix franco / allemande est probablement la dernière chance d'apporter la paix à l'Ukraine par la voie diplomatique, les députés ont souligné dans un débat en séance plénière le mardi (10 Février). Le mercredi (11 Février) députés condamné les horreurs perpétrées par l'État soi-disant islamique et dit plus devait être fait pour aider les gens en Syrie et Iraq.The pays d'origine de toutes les viandes utilisées dans les aliments transformés, tels que lasagnes, doit être clairement indiqué sur l'emballage pour permettre aux consommateurs de faire des choix éclairés lors de l'achat de ces produits, le Parlement a déclaré mercredi.
Les données sensibles contenues dans les dossiers des passagers de tous les vols dans et hors de l'UE peuvent être partagées entre les services de sécurité des Etats membres, mais cela devrait être étroitement appariés par plus fortes règles de protection des données, le Parlement dans une résolution votée Wednesday.The le Parlement a voté mercredi en faveur de la poursuite de son enquête sur la «restitution» présumée et la détention illégale de suspects de terrorisme dans les pays européens par la CIA, à la suite de nouvelles révélations dans les Etats-Unis sur l'utilisation de la torture par cette agence. pays de l'UE devraient également chercher à découvrir la vérité et de poursuivre les personnes impliquées, les députés ont dit.

Lors d'un débat le mardi députés ont demandé que les fonds d'un montant de 1 milliards € affectés à l'Initiative pour l'emploi des jeunes sont déjà mis à la disposition de cette année pour accélérer la mise en œuvre des projets pour aider à combattre le chômage des jeunes. Les révélations sur les décisions fiscales des Etats membres seront examinées par un comité parlementaire spécial mis en place à cet effet, à la suite d'un vote en séance plénière jeudi. Le comité sera mis en place pour une période initiale de six mois et ont 45 membres.

Aussi mercredi soir, les députés ont débattu des prix très élevés demandés pour certains médicaments qui ne sont pas couverts par le service de santé public d'un Etat membre, un grave problème dans plusieurs pays de l'UE pour les patients qui ne peuvent tout simplement pas se permettre le traitement de sauvetage.

Les députés ont approuvé l'adhésion du Gabon, Andorre, les Seychelles, la Russie, l'Albanie, Singapour, le Maroc et l'Arménie à la Convention Enlèvement d'enfants de La Haye, qui vise à faciliter la coopération internationale dans le retour des enfants enlevés par un de leurs parents.

Rejoindre ceux des autres Etats membres, les délinquants de la circulation à partir du Royaume-Uni, l'Irlande et le Danemark dans les deux ans voir leurs infractions notifiées à leur pays, quel que soit l'endroit où ils ont eu lieu, après que le Parlement a approuvé la proposition mercredi.

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Catégories: Une page d'accueil, Économie, EU, EU, Parlement européen, Plénière