Suivez nous sur

Parlement européen

Les parlementaires européens appellent à protéger Julian Assange contre une éventuelle extradition vers les États-Unis

PARTAGEZ:

Publié le

on

46 députés européens ont lancé aujourd'hui un dernier appel au
Le ministre britannique de l'Intérieur va protéger le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, et
empêcher son éventuelle extradition vers les États-Unis.[1] Le jour d'avant
l'audience finale sur l'extradition de Julian Assange, les signataires
soulignent leurs inquiétudes concernant l'affaire Assange et son impact sur la presse
liberté, ainsi que les risques sérieux pour la santé d'Assange s'il est
extradé vers les États-Unis.

Selon la lettre, le gouvernement américain tente d'utiliser le
Loi sur l'espionnage, adoptée en 1917 contre un journaliste et
éditeur pour la première fois. Si les États-Unis réussissent et qu’Assange
extradés, cela redéfinirait le journalisme d’investigation. Ce serait
étendre l'application du droit pénal américain à l'échelle internationale et l'appliquer
à un citoyen non américain sans extension correspondante du premier amendement
droits.

Patrick Breyer, député européen du Parti Pirate
L'Allemagne, co-initiatrice de la lettre, commente :

"L'Europe surveille le Royaume-Uni et son respect des droits de l'homme et de la
Convention des droits de l'homme de près. La relation de la Grande-Bretagne avec l'UE est
en jeu.

L’emprisonnement et la poursuite d’Assange créent une situation extrêmement dangereuse
un précédent pour tous les journalistes et la liberté de la presse. N'importe quel journaliste pourrait être
poursuivi à l'avenir pour publication de « secrets d'État ». Représentants
du gouvernement américain m'ont confirmé que les normes s'appliquaient à
Assange s’appliquerait également à n’importe quel autre journaliste. Nous ne pouvons pas accepter
que cela arrive.

Le public a le droit d'être informé des crimes d'État commis par ceux qui
pouvoir afin qu'ils puissent les arrêter et traduire les coupables en justice.
Avec Wikileaks, Julian Assange a ouvert une ère où l'injustice ne peut plus exister.
ne soit plus balayé sous le tapis - c'est désormais à nous de défendre
la transparence, la responsabilité et notre droit à la vérité.

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance