#CleanEnergy transition: de nouveaux labels d'efficacité énergétique plus clairs pour simplifier, offrir plus de choix et permettre aux consommateurs européens de faire des économies

| 14 Mars, 2019

Afin de rendre les étiquettes énergétiques plus compréhensibles pour les consommateurs et de les aider à faire des choix d’achat plus éclairés, la Commission a adopté aujourd’hui de nouvelles étiquettes d’efficacité énergétique pour les lave-vaisselle, les lave-linge et les sèche-linge, les réfrigérateurs, les lampes, les écrans électroniques et les appareils de réfrigération utilisant fonction de vente.

«L’efficacité énergétique d’abord» est un principe central du Stratégie de l'Union de l'énergie. C'est un moyen efficace de réduire les émissions, de réaliser des économies pour les consommateurs et de réduire la dépendance de l'UE à l'égard des importations de combustibles fossiles. Depuis son introduction il y a vingt ans, le succès de l'étiquetage énergétique a encouragé le développement de produits toujours plus économes en énergie. Cela a eu pour conséquence que le système d'étiquettes actuel est devenu trop complexe. En 2017, l’UE convenu des règles d'étiquetage plus claires en matière d'efficacité énergétique, en passant de l'échelle A +++ actuelle à l'échelle G à une échelle énergétique allant de A à G, qui est plus simple et mieux comprise par les consommateurs.

Un produit affichant une classe d’efficacité énergétique A +++ pourrait par exemple devenir une classe B après rééchelonnage, sans modification de sa consommation d’énergie. Cela permettra aux classes supérieures d'avoir de la place pour des modèles plus économes en énergie. Ces nouvelles étiquettes seront visibles pour les consommateurs européens dans les magasins physiques et en ligne à partir du mois de mars. 1st 2021.

Pour plus d'informations: voir DG Énergie site web et le MEMO.

Mots clés: , ,

Catégories: Une page d'accueil, Énergie, Marché de l'énergie, Sécurité énergétique, EU, Commission européenne