Suivez nous sur

Parlement européen

Le Parlement renforce les règles en matière d'intégrité, de transparence et de responsabilité 

PARTAGEZ:

Publié le

on

Le Parlement a révisé ses règles internes en réponse aux allégations de corruption, sur la base du plan de réforme en 14 points du président, Séance plénière, AFCO.

Les changements apportés au Parlement Règles de procédure ont été adoptés aujourd'hui en plénière par 505 voix pour, 93 contre et 52 abstentions.

Les députés ont adopté une interdiction renforcée de toutes les activités des députés qui constitueraient du lobbying, l'obligation pour les députés de soumettre des déclarations de contribution sur les idées ou suggestions reçues d'acteurs externes à annexer à tous les rapports et avis, et des sanctions plus sévères en cas de violation du code de conduite. . Les autres changements introduits comprennent :

  • des règles plus larges sur la publication des réunions afin qu'elles s'appliquent à tous les députés européens (et pas seulement à ceux qui occupent des fonctions officielles) et couvrent les réunions avec des représentants de pays tiers ;
  • des règles plus strictes sur les « portes tournantes », introduisant une interdiction pour les députés européens de dialoguer avec d'anciens députés européens qui ont quitté le Parlement au cours des six mois précédents – en complément de l'interdiction de telles activités pour les anciens députés européens pour la même période ;
  • une définition élargie des conflits d'intérêts, de meilleures règles sur les déclarations publiques pertinentes et des pouvoirs de décision pour les organes compétents quant à savoir si les députés européens confrontés à des conflits d'intérêts doivent occuper des postes spécifiques ;
  • abaisser les seuils de déclaration des activités rémunérées ;
  • déclarations de patrimoine au début et à la fin de chaque mandat ;
  • des règles plus strictes concernant l'acceptation de cadeaux et la déclaration des frais de voyage/séjour payés par des tiers, en tant que député européen et représentant du Parlement ;
  • un rôle plus fort pour le comité consultatif compétent et son élargissement à huit députés européens (au lieu de cinq) ; et
  • des règles spécifiques pour réglementer les activités des groupements non officiels de députés européens.

Les révisions du règlement du Parlement ont eu lieu parallèlement aux mesures prises par le Bureau du Parlement concernant parties du plan en 14 points qui pourraient déjà être mises en œuvre.

Prochaines étapes

Ces modifications entreront en vigueur le 1er novembre 2023, sauf dans les cas où les modifications autorisent le Bureau et les questeurs à adopter des mesures d'exécution, qui s'appliqueront immédiatement. Les déclarations d'intérêts déposées avant ces changements resteront valables jusqu'à la fin de l'année.

Plus d'information 

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance