Suivez nous sur

Émissions CO2

Réduire les émissions de carbone: objectifs et mesures de l'UE 

PARTAGEZ:

Publié le

on

Découvrez les mesures prises par l'Union européenne pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone dans le cadre du paquet Fit for 55 in 2030.

Objectifs de l'UE en matière de changement climatique

À S'attaquer au changement climatique, le Parlement européen a adopté la loi européenne sur le climat, qui relève l'objectif de réduction des émissions de l'UE pour 2030 de 55 % à au moins 40 % et rend la neutralité climatique d'ici 2050 juridiquement contraignante.

La Loi Climat fait partie de la Pacte vert pour l'Europe, la feuille de route de l'UE vers neutralité climatique. Pour atteindre son objectif climatique, l'Union européenne a élaboré un paquet législatif ambitieux connu sous le nom de Fit pour 55 en 2030. Il comprend 13 lois révisées interdépendantes et six propositions de loi sur le climat et l'énergie.

Check out this infographic on the EU’s progress toward its climate change goals.

Un système d'échange de quotas d'émission pour l'industrie

The EU’s Emissions Trading System (ETS) aims to reduce the industry’s carbon emissions by obliging companies to hold a permis pour chaque tonne de CO2 ils émettent. Les entreprises doivent les acheter par le biais de ventes aux enchères. Il existe des incitations pour stimuler l’innovation dans le secteur.

The European Emissions Trading System is the world’s first major carbon market and remains the largest one. It regulates about 40% du total des émissions de gaz à effet de serre de l'UE and covers about 10,000 power stations and manufacturing plants in the EU. To align the ETS with the emission reduction targets of the European Green Deal, the EU is working on an update of the scheme. Parliament wants emissions in the ETS sectors to come down 63% by 2030, from 2005 levels, compared with the European Commission’s proposal of 61%.

Découvrez comment le système d'échange de quotas d'émission de l'UE fonctionne et comment il est actuellement en cours de réforme.

Réduire les émissions des transports

Publicité

Émissions des avions et des navires

Civil aviation accounts for 13,4% of total CO2 emissions from EU transport. On 8 June 2022, Parliament backed a revision of the ETS for aviation to apply to all flights departing from the European Economic Area – which is made up of the EU plus Iceland, Liechtenstein and Norway – including those landing outside the area.

Les députés veulent que l'huile de cuisson usagée, le carburant synthétique ou même l'hydrogène deviennent progressivement la norme pour le carburant d'aviation. Ils veulent que les fournisseurs commencent à livrer du carburant durable à partir de 2025, atteignant 85 % de tout le carburant d'aviation dans les aéroports de l'UE d'ici 2050.

Le Parlement souhaite également accélérer la décarbonisation de l'industrie en étendant l'ETS au transport maritime.

Plus d'informations sur Mesures de l'UE pour réduire les émissions des avions et des navires.

Voitures à émissions routières

Les voitures et les camionnettes produisent 15 % des émissions de CO2 de l'UE. Parlement soutenu la proposition de la Commission de zéro émission pour les voitures et les camionnettes d'ici 2035. Des objectifs intermédiaires de réduction des émissions pour 2030 seraient fixés à 55 % pour les voitures et à 50 % pour les camionnettes.

En savoir plus sur le nouveau Objectifs CO2 pour les voitures.

Le Parlement a approuvé l'introduction d'une tarification du carbone pour le transport routier et le chauffage, généralement appelée SEQE II. Les députés veulent que les entreprises paient un prix du carbone sur des produits comme le carburant ou le mazout, tandis que les consommateurs réguliers seraient exemptés jusqu'en 2029.

Tarification du carbone sur les biens importés

Un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières inciterait les entreprises à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE à se décarboner, en imposant un prix du carbone sur les importations de certains biens s'ils proviennent de pays ayant une législation climatique moins ambitieuse. Il vise à éviter les fuites de carbone, c'est-à-dire lorsque les industries déplacent leur production vers des pays où les règles d'émissions de gaz à effet de serre sont moins strictes.

Dans le cadre du paquet Fit for 55, la Commission européenne a proposé en juillet 2021 un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières (CBAM), qui appliquerait une taxe carbone sur les importations de certains biens en provenance de l'extérieur de l'UE. Les députés veulent qu'il soit mis en œuvre à partir du 1er janvier 2023, avec une période transitoire jusqu'à la fin de 2026 et une mise en œuvre complète d'ici 2032.

En savoir plus sur prévenir les fuites de carbone.

Réduire les émissions de carbone d'autres secteurs

Les secteurs non couverts par le système actuel d'échange de quotas d'émission - tels que les transports, les bâtiments agricoles et la gestion des déchets - représentent toujours environ 60 % des émissions totales de l'UE. La Commission a proposé que les émissions de ces secteurs soient couper 40% par 2030 par rapport à 2005.

Cela se fera par un accord les objectifs nationaux d'émission dans le règlement sur le partage de l'effort. Les objectifs nationaux d'émission are calculated based on countries’ gross domestic product per capita. Lower-income EU countries will be provided with support.

Dans le cadre de Fit for 55, les bâtiments et le transport routier seront couverts à la fois par le règlement sur la répartition de l'effort et par le nouvel ETS.

En savoir plus sur le objectifs de réduction des émissions pour chaque pays de l'UE.

Gestion des forêts pour le changement climatique

Les forêts de l’UE absorbent l’équivalent de près de 7 % des émissions totales de gaz à effet de serre de l'UE chaque année. L'UE veut utiliser ce pouvoir pour lutter contre le changement climatique.

Le 8 juin 2022, le Parlement a adopté sa position sur une proposition de loi visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer les puits naturels de carbone dans les secteurs de l'affectation des terres, du changement d'affectation des terres et de la foresterie. Ces secteurs couvrent l'utilisation des sols, des arbres, des plantes, de la biomasse et du bois.

Les députés ont soutenu l'augmentation de l'objectif de puits de carbone dans les secteurs de l'utilisation des terres, du changement d'affectation des terres et de la foresterie, ce qui entraînerait une réduction encore plus importante des émissions de l'UE que l'objectif de 55 % fixé pour 2030.

Consultez les infographie sur la façon dont l'UE utilise les forêts pour compenser les émissions de carbone.

En savoir plus

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance