Suivez nous sur

Les arts

L'exposition «quelques degrés» de Vienne incline les peintures pour appeler à l'action climatique

PARTAGEZ:

Publié le

on

Un musée de Vienne où des militants pour le climat ont récemment attaqué l'écran de verre protégeant un tableau de Gustav Klimt a réagi avec une exposition intitulée "Quelques degrés de plus" qui incline les œuvres pour attirer l'attention sur la nécessité d'agir contre le changement climatique.

Des militants du groupe Last Generation ont barbouillé l'écran devant "La mort et la vie" de Klimt au Musée Léopold de Vienne et y ont collé une main dans le Manifestation de novembre appelant à la fin des forages pétroliers.

"Nous avons trouvé que cette façon n'était absolument pas la bonne", a déclaré le directeur artistique du musée, Hans-Peter Wipplinger, le jour de l'ouverture de sa réponse : un petit exposition avec le titre complet "A Few Degrees More (Will Turn the World into an Uncomfortable Place)".

Il s'agit d'accrocher 15 œuvres d'artistes, dont Klimt et son compatriote grand autrichien Egon Schiele, avec des textes attirant l'attention sur l'effet qu'un réchauffement climatique de plus de 1.5 degrés Celsius (2.7 Fahrenheit) par rapport aux niveaux préindustriels aurait sur les paysages représentés. en eux.

Selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) des Nations Unies, les émissions doivent être réduites de moitié d'ici le milieu des années 2030 si le monde veut avoir une chance de limiter la hausse de la température à 1.5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels - un objectif clé inscrit dans l'Accord de Paris de 2015.

"Nous voulions initier quelque chose de productif, quelque chose de communicatif. Cela signifie transmettre un message et pas seulement dans des images spectaculaires (comme la manifestation) mais en aidant les visiteurs à comprendre la situation et les différents contextes de ce réchauffement climatique", a déclaré Wipplinger.

L'exposition se déroule jusqu'au 26 juin.

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance