Suivez nous sur

Économie

Infrastructures pour carburants alternatifs : 352 millions d'euros de financement de l'UE pour des projets de transport à émissions faibles ou nulles

PARTAGEZ:

Publié le

on

La Commission a annoncé les 26 projets de 12 États membres qui recevront un financement pour le déploiement d'infrastructures pour carburants alternatifs le long du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Ce financement s'élève à environ 352 millions d'euros sous la forme de subventions de l'UE au titre du mécanisme d'infrastructure pour carburants alternatifs (AFIF), sous l'égide du mécanisme de connexion en Europe (MIE) (Connecting Europe Facility), avec des capitaux supplémentaires provenant d'institutions financières pour augmenter l’impact des investissements.

Ces projets accéléreront la création du réseau complet d’infrastructures de ravitaillement alternatif nécessaire à l’utilisation généralisée de véhicules à émissions faibles ou nulles dans tous les modes de transport. La décision d'aujourd'hui constitue le deuxième cycle de financement de l'AFIF pour 2023 ; en mars 2023, 189 millions d'euros avaient déjà été alloués.

La commissaire chargée des transports, Adina Vălean, a déclaré: «Les nombreuses demandes de financement de l'AFIF que nous avons reçues soulignent l'intérêt du secteur des transports à poursuivre la transition vers des transports plus durables – sur les routes, dans les airs et en mer. Notre investissement de 352 millions d'euros se traduira par environ 12,000 18 points de recharge, 37 stations de ravitaillement en hydrogène et l'électrification des ports et aéroports, dont le port de Rotterdam et XNUMX aéroports espagnols.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance