Suivez nous sur

Ukraine

La ligne électrique principale de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia est rétablie, selon l'AIEA

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Un véhicule blindé tout-terrain russe, stationné à l'extérieur de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, est vu lors de la mission d'experts de l'AIEA dans la région de Zaporizhzhia, en Ukraine, le 1er septembre 2022.

L'une des principales lignes électriques de la centrale nucléaire russe de Zaporizhzhia a été réparée et alimente désormais la centrale en électricité depuis l'Ukraine deux semaines après son crash, a déclaré l'organe de surveillance nucléaire de l'ONU samedi 17 septembre.

Même si six réacteurs de Zaporizhzhia ont été arrêtés, leur combustible doit encore être refroidi pour éviter une fusion catastrophique. L'usine a besoin d'électricité pour pomper l'eau à travers son noyau.

Après la coupure de la ligne principale, l'alimentation électrique de Zaporizhzhia est devenue une préoccupation majeure. Trois lignes de secours ont alors également été coupées qui pourraient le relier à une centrale électrique au charbon à proximité.

L'usine a été forcée d'entrer en "mode îlot", où son dernier réacteur exploité a fourni de l'énergie. Cependant, ce mode n'est pas durable. Le réacteur a également pu s'arrêter après qu'une ligne électrique de secours ait été connectée une semaine plus tôt.

L'organisme de surveillance de l'Agence internationale de l'énergie atomique a déclaré dans un communiqué que la ligne principale avait été reconnectée hier après-midi et que les trois lignes électriques de secours étaient à nouveau mises en réserve.

Il a ajouté que les trois principales lignes électriques externes restantes de 750 kV (kilovolts) qui ont été endommagées lors d'un conflit antérieur sont toujours en panne.

Publicité

La Russie et l'Ukraine se reprochent mutuellement le bombardement de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia (ZNPP), qui a endommagé des bâtiments et déconnecté des lignes électriques.

L'AIEA a déclaré que si la situation énergétique du ZNPP s'est améliorée au cours de la semaine dernière, contrairement au début du mois, lorsque toutes les lignes électriques d'une étape étaient en panne et qu'il comptait sur son dernier réacteur en fonctionnement pour fournir des approvisionnements vitaux en électricité, le général La situation de l'usine en pleine zone de guerre reste précaire.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance