Suivez nous sur

Roumanie

L'AEAPP aurait conclu qu'Euroins Roumanie a besoin de 0.5 milliard d'euros pour répondre aux exigences de solvabilité en capital

PARTAGEZ:

Publié le

on

Selon Financial Intelligence citant des sources familières avec le rapport.

Le 17 mars, le conseil d'administration de l'Autorité de surveillance financière (ASF) a décidé de retirer l'autorisation d'exploitation d'Euroins Roumanie, constatant des éléments indiquant l'état d'insolvabilité de la société. Le Conseil a également décidé de saisir la justice de la faillite de la compagnie d'assurances.

Selon ASF, au 30 juin 2022, la société ne détenait pas suffisamment de fonds éligibles pour couvrir le SCR, situation qui s'est maintenue au 30 septembre 2022. Afin de restaurer le SCR, des fonds d'un montant de 2.19 milliards de RON (400 millions d'euros ) étaient nécessaires, dont 1.75 milliard de RON suffiraient pour répondre à l'exigence de capital minimum.

Entre février 2020 et janvier 2023, l'Autorité a appliqué 26 sanctions à Euroins, entraînant des amendes totales de plus de 16 millions de RON (3.2 millions d'EUR), résultant de 17 actions de contrôle.

La BERD dit qu'il n'y a pas de problème avec la filiale roumaine de l'assureur bulgare Euroins

Dans un communiqué du 5 avril, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), actionnaire du groupe Euroins, affirme qu'un audit indépendant n'a pas étayé les allégations d'ASF concernant le manque à gagner constaté au niveau de la filiale roumaine de la compagnie d'assurance bulgare.

Cet article a été initialement publié sur

Publicité

https://www.romania-insider.com/eiopa-euroins-romania-report-april-2023

et

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance