Suivez nous sur

Pays-Bas

Les Verts appellent les libéraux européens à agir face à l'adhésion du VVD néerlandais à la coalition de Wilders

PARTAGEZ:

Publié le

on


Le Parti Vert européen exige que l'Alliance des Démocrates et Libéraux en Europe (ALDE) prenne des mesures contre le parti libéral VVD, suite à l'accord de coalition gouvernementale néerlandais qu'il a conclu avec le PVV d'extrême droite de Geert Wilders.

Le Volkspartij voor Vrijheid en Démocratie (VVD), le parti du Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte, a accepté un accord de coalition pour former un gouvernement dirigé par le Partij pour Vrijheid (PVV) du brandon d'extrême droite Geert Wilders. Cette décision des libéraux néerlandais est en contradiction flagrante avec la décision de la semaine dernière. déclaration commune des dirigeants des Verts, des Socialistes, de la Gauche et des Libéraux au Parlement européen, appelant tous à un rejet uni de toute collaboration avec les partis d'extrême droite.

Terry Reintke, tête de liste des Verts européens, a réagi : « Soutenir un gouvernement dirigé par un parti d'extrême droite constitue une rupture dramatique du cordon sanitaire démocratique autour de l'extrême droite, et en contradiction flagrante avec la déclaration commune de la semaine dernière et avec l'ALDE. engagements déclarés. Nous exigeons que l'ALDE et Renew Europe ne laissent pas la décision du VVD, qui revêt une grave importance historique, passer sans conséquences pour leur parti membre néerlandais. En tant que démocrates pro-européens, nous ne pouvons pas rester silencieux lorsque les partis libéraux et conservateurs s’associent à l’extrême droite pour former un gouvernement.»

Le groupe du Parti populaire européen, groupe PPE, au Parlement européen, a refusé de signer l'accord de la semaine dernière. déclaration commune des chefs de groupes parlementaires. Les deux autres partis du gouvernement d'extrême droite néerlandais, Nouveau contrat social (NSC), et Boer-Burger Beweging (BBB), tous deux ont l'intention de rejoindre le Groupe PPE

Bas Eickhout, La tête de liste des Verts européens a déclaré : « Les Verts européens appellent également le PPE, le parti de Ursula von der Leyen de ne pas admettre NSC et BBB dans la famille PPE, parce qu'ils gouvernent avec un membre du parti d'extrême droite Identité et Démocratie (ID)”.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance