Suivez nous sur

Moldavie

Un incident sans précédent bloque les passagers d'un vol à destination de Chisinau

PARTAGEZ:

Publié le

on

Dans une tournure d'événements sans précédent et chaotique, les passagers à bord d'un vol de la compagnie aérienne FlyOne reliant Erevan à Chisinau ont connu des déroutements inattendus et des retards prolongés, qui les ont laissés bloqués sans nourriture ni eau pendant près de 12 heures. L'incident a suscité l'indignation et suscité des inquiétudes quant aux actions des autorités moldaves et roumaines.

Vers la fin du vol initial, l'avion FlyOne, transportant des citoyens moldaves, s'est vu refuser l'entrée à l'aéroport de Chisinau sans explication. Par la suite, l’avion a été dérouté vers Bucarest. Cependant, les autorités roumaines ont également refusé d'autoriser l'atterrissage, aggravant encore la situation des passagers.

Bloqués et confinés dans l'avion, les passagers ont exprimé leur frustration et leur désespoir en scandant : « Nous voulons rentrer chez nous ! alors qu'ils attendaient une résolution. Selon des sources, les passagers sont restés sans nourriture ni eau depuis près de 12 heures. De plus, les téléphones portables commencent à manquer de batterie, sans aucune assistance immédiate disponible. Ce détournement inattendu et inexpliqué a donné lieu à des spéculations et à des allégations de la part des passagers, qui estiment être pris pour cible pour des raisons politiques.

Pour aggraver encore la situation, la police roumaine des frontières est montée à bord de l'avion et a expulsé les individus, les emmenant vers des lieux tenus secret. Cette action a accru la confusion et la peur parmi les passagers restants, qui ont cruellement besoin de clarté et d'assistance.

Alors que l'avion risque désormais d'être renvoyé à Erevan, le calvaire des passagers semble loin d'être terminé. Le manque de communication et de transparence de la part des autorités moldaves et roumaines n'a fait qu'accroître le sentiment d'abandon et de frustration des passagers.

Cet incident représente un nouveau creux dans l'histoire de l'aviation moldave, soulevant de sérieuses questions sur la gouvernance, les droits de l'homme et le traitement des personnes en détresse. Les passagers concernés exigent une intervention et des réponses immédiates, cherchant un retour chez eux en toute sécurité et la responsabilisation des responsables de cet épisode pénible.

Publicité

Partagez cet article:

Tendance