Suivez nous sur

Moldavie

L'UE et la Moldavie réaffirment leurs liens étroits

PARTAGEZ:

Publié le

on

 

L'Union européenne et la Moldavie ont tenu à Bruxelles la huitième réunion annuelle du Conseil d'association dans le cadre de l'accord d'association UE-Moldavie. Le Conseil était présidé par le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell. Le Premier ministre de la République de Moldavie, Dorin Recean, conduisait la délégation moldave. Le commissaire chargé du voisinage et des négociations d'élargissement, Olivér Várhelyi, a également participé à la réunion.

L'UE a réitéré que l'avenir de la Moldavie et de son peuple réside au sein de l'Union européenne et a réaffirmé son engagement à aider la Moldavie dans son cheminement de réformes vers l'adhésion. En particulier, l'UE a salué l'engagement continu du gouvernement moldave en faveur des réformes dans les domaines de l'État de droit, de la lutte contre la corruption, des institutions démocratiques, de l'administration publique et de l'économie, malgré les défis résultant de la guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine et des actions hybrides contre la Moldavie. lui-même. Le Conseil d'association a salué la décision historique du Conseil européen du 23 juin 2022 d'accorder le statut de candidat à la République de Moldavie et du 14 décembre 2023 d'ouvrir les négociations d'adhésion.

Les participants attendaient avec impatience l'adoption rapide par le Conseil du cadre de négociation une fois que la Moldavie aura pris les mesures pertinentes énoncées dans les recommandations de la Commission du 8 novembre 2023, en vue d'organiser sans délai la première conférence intergouvernementale.

Le Conseil d'association a pris note de l'état d'avancement de la mise en œuvre de l'accord d'association, y compris de sa zone de libre-échange approfondi et complet (DCFTA). Le Conseil d'association s'est félicité de l'adoption et de la mise en œuvre rapide du plan national d'adoption de l'acquis (NPAA).

L'UE a salué les efforts soutenus déployés par la Moldavie pour poursuivre une réforme globale de la justice, soulignant l'importance d'un système judiciaire indépendant, impartial, responsable et professionnel, conforme aux normes européennes et aux recommandations de la Commission de Venise, en tant que condition indispensable du processus d'intégration de l'UE.

Dans la perspective des élections présidentielles et du référendum à venir sur la voie de la Moldavie vers l'UE, l'UE a rappelé l'importance d'un processus électoral transparent, inclusif et compétitif et a appelé la Moldavie à poursuivre le dialogue avec la Commission de Venise et le BIDDH afin de garantir que les mesures visant à lutter contre les actes malveillants les interférences restent conformes aux normes internationales.

Vous organiserez un référendum sur la voie européenne de la Moldavie parallèlement aux élections présidentielles d'octobre. 

Publicité

Ce sera un grand jour, avec à la fois des élections présidentielles et un référendum sur la voie européenne. Ce sera la plus grande opportunité pour les citoyens moldaves de s'exprimer sur leurs aspirations européennes. 

Et dans le même temps, nous nous attendons à ce que l’ingérence étrangère, la manipulation de l’information et la désinformation ne fassent que s’intensifier à l’approche de ces votes. Nous le savons, nous en souffrons ici dans l’Union européenne. Chaque fois qu’il y a un processus électoral, des ingérences étrangères, des manipulations de l’information et de la désinformation apparaissent, et nous devons lutter contre cette menace pour la démocratie. 

Cela m'amène au deuxième point, à savoir que l'Union européenne continue d'être pleinement solidaire de la Moldavie. 

Nous le faisons pour de nombreuses raisons. Parce que vous appartenez à la famille européenne, mais aussi parce que nous voyons la Russie tenter activement de déstabiliser votre pays. C'est un fait. 

-Haut Représentant Josep Borrell.

Pour l’avenir, les participants ont souligné l’importance d’approfondir davantage la coopération sectorielle avec la Moldavie et son intégration dans le marché intérieur de l’UE. Les réformes structurelles, comme dans le secteur de l'énergie ou dans la modernisation des systèmes de télécommunications, de paiement et bancaires, apporteront des avantages tangibles de l'intégration européenne à la Moldavie et à ses citoyens. La Moldavie a rappelé qu'elle avait présenté sa demande d'adhésion à l'espace unique de paiement en euros (SEPA) en février 2024 et a exprimé son engagement à entreprendre toutes les démarches nécessaires pour une adhésion à part entière.   

Le Conseil d'association s'est félicité de la signature d'une déclaration commune par les opérateurs de télécommunications basés dans l'UE et en Moldavie visant à réduire volontairement les frais d'itinérance des données et de la voix, ainsi que des efforts déployés par la Moldavie pour s'aligner davantage sur l'acquis de l'UE en matière d'itinérance afin de réduire les frais d'itinérance et de rapprocher la Moldavie dans la zone d’itinérance de l’UE.

Le Conseil d'association s'est félicité de la présentation par la Moldavie en janvier 2024 de son premier programme de réforme économique et de sa participation au dialogue économique et financier, le plus haut niveau d'engagement de l'UE avec des pays tiers sur les questions économiques.

Le Conseil d'association a salué la décision de l'UE de prolonger d'un an les mesures commerciales autonomes et l'accord sur le transport de marchandises par route, accordant ainsi à la Moldavie une libéralisation complète et temporaire du commerce et une libéralisation du transport de marchandises par route. Le Conseil d'association s'est félicité du lancement du dialogue de haut niveau UE-Moldavie sur les transports. 

L'UE a salué la position ferme et de principe adoptée par la Moldavie dans sa condamnation de la guerre d'agression menée par la Russie contre l'Ukraine et l'alignement accru de la Moldavie sur les positions et les mesures restrictives de l'UE en matière de politique étrangère et de sécurité commune (PESC). L'UE a exprimé son appréciation pour les efforts déployés par la Moldavie pour accueillir et accueillir les personnes fuyant la guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine. L'UE a également souligné l'importante contribution de la Moldavie aux voies de solidarité UE-Ukraine en facilitant l'exportation et l'importation de biens essentiels. L'UE a invité la Moldavie à poursuivre sa bonne coopération pour empêcher le contournement des sanctions de l'UE contre la Russie et la Biélorussie. 

L'UE et la Moldavie ont confirmé leur étroite coopération en matière de sécurité et de défense et se sont félicitées de la signature du partenariat de sécurité et de défense UE-Moldavie en marge du Conseil d'association, élevant cette coopération à un nouveau niveau stratégique. L'UE a fermement condamné les violations répétées de l'espace aérien de la Moldavie par des missiles et des drones russes utilisés pour attaquer des infrastructures civiles en Ukraine et a salué les mesures décisives prises par la Moldavie pour répondre aux actions hybrides menées par la Russie et ses mandataires. L'UE s'est engagée à poursuivre son soutien global à la résilience de la Moldavie, notamment par le biais de la facilité européenne de soutien à la paix et de la mission de partenariat de l'UE en Moldavie, qui s'est révélée particulièrement utile pour lutter contre les menaces hybrides et cybernétiques. 

L'UE a réitéré son engagement à faciliter un règlement global, pacifique et durable du conflit de Transnistrie, fondé sur la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Moldavie à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues.

Les participants ont salué l'association de la Moldavie aux programmes de l'UE du Mécanisme pour l'interconnexion en Europe (CEF), du Programme du marché unique, de l'Europe numérique et du Mécanisme de protection civile de l'Union depuis la dernière réunion du Conseil d'association. Aujourd'hui, en marge du Conseil d'association, l'UE et la Moldavie ont également signé l'accord d'association pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI).  

La Moldavie a exprimé son intérêt pour le renforcement de la coopération aux niveaux local et régional et a proposé la création d'un comité consultatif mixte entre le Comité européen des régions et les autorités locales et régionales de Moldavie qui pourrait servir de plate-forme de dialogue, de collaboration et de partage. des meilleures pratiques 

Les participants ont discuté du soutien global de l'UE à la Moldavie. Depuis 2021, l'UE a fermement réaffirmé son soutien et sa solidarité avec la Moldavie en mettant à disposition jusqu'à 2.2 milliards d'euros de prêts et de subventions. Ce financement important est acheminé par le biais de multiples instruments financiers tels que l'appui budgétaire direct, l'assistance macrofinancière, les programmes de l'UE et les projets avec les institutions financières internationales garantis par l'UE.

L'une des principales priorités a été la mise en œuvre du plan économique et d'investissement de l'UE pour le partenariat oriental en Moldavie. Il a contribué à traduire les priorités politiques en projets d'investissement concrets ayant un impact important sur l'économie, les communautés et les citoyens moldaves. Les secteurs clés dans lesquels le Plan économique et d’investissement a mobilisé des investissements sont l’énergie, les transports et l’accès au financement pour les entreprises. 

Le Conseil d'association s'est félicité des travaux en cours en Moldavie, avec le soutien de la Commission européenne, sur un plan de croissance économique visant à contribuer à la mise en œuvre de réformes économiques et d'investissements clés au cours des années à venir.

La Moldavie et l'UE sont déterminées à continuer de travailler ensemble pour faire progresser l'adhésion de la Moldavie à l'UE.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance