Suivez nous sur

EU

L'instance de dialogue de haut niveau UE-Israël se réunira lundi à Bruxelles pour la première fois en dix ans

PARTAGEZ:

Publié le

on

Il s'agira de la première réunion du Conseil d'association UE-Israël depuis 2012. Au Conseil d'association UE-Israël, créé pour renforcer les relations entre les deux parties, la délégation de l'UE sera conduite par le chef des affaires étrangères de l'UE Josep Borrell et le président israélien délégation du Premier ministre Yair Lapid, également ministre des Affaires étrangères.

Le Conseil d'association UE-Israël se réunira lundi 3 octobre à Bruxelles, a annoncé l'UE.

Ce sera la première réunion en une décennie de cet organe de dialogue de haut niveau entre Israël et l'UE qui a été créé pour renforcer les relations entre les deux parties.

La délégation de l'UE sera dirigée par le chef des affaires étrangères de l'UE, le haut représentant pour les affaires étrangères, Josep Borrell, et la délégation israélienne par le Premier ministre Yair Lapid, qui est également ministre des affaires étrangères.

Selon une déclaration de l'UE, le Conseil d'association "offrira l'occasion de discussions approfondies sur les relations bilatérales UE-Israël, dans le contexte de défis mondiaux tels que l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine, la crise énergétique mondiale et la montée de l'insécurité alimentaire".

"La discussion portera sur des questions telles que le commerce, le changement climatique, l'énergie, la science et la technologie, la culture, le respect des droits de l'homme et des principes démocratiques, la liberté de religion ainsi que la lutte contre l'antisémitisme", a déclaré l'UE.

Les deux parties discuteront de questions mondiales et régionales d'intérêt et de préoccupation communs, en particulier le processus de paix au Moyen-Orient "où l'UE espère s'appuyer sur l'élan généré à l'Assemblée générale des Nations unies", une référence au discours du Premier ministre Lapid à l'ONU où il a approuvé une solution à deux États entre Israël et les Palestiniens.

Publicité

Après le discours, Josep Borrell a salué le soutien de Lapid à un accord de paix basé sur deux États pour deux peuples, affirmant qu'"une solution négociée à deux États est le meilleur moyen d'assurer une paix, une sécurité et une prospérité justes et durables pour Israël et la Palestine". . Il a déclaré qu'il "s'appuierait sur cet engagement important lors du prochain Conseil d'association UE-Israël".

A cette occasion, l'UE a réaffirmé sa position qui est un "engagement en faveur d'une résolution juste et globale du conflit israélo-palestinien, basée sur la solution à deux États, avec l'État d'Israël et une entité indépendante, démocratique, d'un seul tenant, souveraine et État de Palestine viable, vivant côte à côte dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle, et avec Jérusalem servant de future capitale des deux États. »

Les 27 ministres des Affaires étrangères de l'UE ont convenu en juillet dernier de tenir le Conseil d'association UE-Israël qui ne s'est pas réuni depuis 2012 en raison de désaccords sur la question israélo-palestinienne.

La réunion du Conseil d'association aura lieu dans moins d'un mois avant qu'Israël organise des élections le 1er novembre.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance