Suivez nous sur

France

La démocratie française en danger alors que Les Républicains (PPE) s'allient au parti d'extrême droite de Le Pen

PARTAGEZ:

Publié le

on


Le Parti Vert européen s'indigne de l'accord avec le Rassemblement National (RN, ID au niveau européen) de Marine Le Pen annoncé à la télévision française par Eric Ciotti, président des Républicains (LR, Parti populaire européen au niveau européen). 

Mélanie Vogel, coprésidente du Parti Vert européen et sénatrice française, a déclaré : « Au cours de la dernière décennie, nous avons vu des libéraux et des conservateurs en France commettre les mêmes erreurs pour lesquelles le continent a payé un prix horrible dans les années vingt et la trentaine. En ne défendant pas les valeurs démocratiques, en "normalisant" les idées de l'extrême droite et en institutionnalisant leur présence au Parlement, ils ont ouvert la voie au pire.» 

« La responsabilité du président français Emmanuel Macron (Renaissance ; Renew Europe au niveau européen) est énorme. Avec sa décision irresponsable de dissoudre le Parlement français, Macron a mis en danger l’ensemble de la démocratie française et la stabilité de l’ensemble de l’Union européenne », a déclaré Mélanie Vogel.   

Du côté progressiste, le parti vert français Les Écologistes joue un rôle clé en garantissant qu’il y aura un grand mouvement capable de battre les fascistes lors des prochaines élections. 

Mélanie Vogel ajoute qu'« en 1936 en France, alors que l'Allemagne était engloutie dans le nazisme, le Front Populaire a réussi à vaincre l'extrême droite et à construire des victoires démocratiques et sociales. C’est ce que nous devons refaire en 2024. C’est notre responsabilité historique. J’appelle tous les progressistes, démocrates, féministes, personnes LGBTI, syndicats et organisations de la société civile à se joindre à cette lutte pour la démocratie et la justice. Nous ne pouvons pas être sûrs du meilleur résultat. Mais nous ne pouvons pas non plus être certains du pire. Nous pouvons gagner. Alors luttons contre cela ensemble. J'appelle également tous les députés LR à clarifier leur position et à préciser s'ils sont toujours du côté des démocrates ou non. »

Durant la campagne électorale européenne, les Verts européens ont constamment appelé les partis de droite à ne pas travailler avec l’extrême droite. Les Verts prennent acte du refus du groupe Les Républicains au Sénat et d'autres députés LR de suivre l'appel du chef du parti LR Ciotti. 

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance