Suivez nous sur

Azerbaïdjan

Le monde turc accueille la COP29 avec la déclaration du Karabakh

PARTAGEZ:

Publié le

on

Par Mazahir Afandiyev, Membre du Milli Majlis de la République d'Azerbaïdjan


Après la dissolution de l’URSS en 1991, l’Arménie voisine a lancé une offensive armée contre l’Azerbaïdjan nouvellement indépendant. En conséquence, plus d'un cinquième du territoire du pays, y compris la ville de Choucha, est resté sous occupation pendant trente ans. L'occupation a entraîné un nettoyage ethnique généralisé de près d'un million d'Azerbaïdjanais de ces terres, ainsi que d'autres crimes majeurs.

Depuis 1993, notre nation a donné la priorité à son développement durable en prenant en compte les idéaux universels auxquels la planète entière est liée. Au cours des 20 dernières années, sous la direction du président Ilham Aliyev, ces valeurs – qui donnent la priorité à la tolérance et aux valeurs cosmopolites – ont façonné l'ensemble de la communauté azerbaïdjanaise.

Aujourd'hui, l'Azerbaïdjan maintient son engagement en faveur du partenariat sur toutes les plateformes internationales et montre à la communauté mondiale la voie à suivre pour parvenir au développement durable. Dans le cadre de cette coopération, notre pays est devenu ces dernières années une partie intégrante du monde turc, plaçant dans sa politique étrangère multisectorielle la priorité du renforcement des relations, notamment avec les États turcs.

À l'heure actuelle, l'Azerbaïdjan persiste dans son engagement en faveur de la collaboration sur la scène mondiale et montre à la communauté mondiale la voie vers le développement durable. Dans le cadre de cette coopération, notre nation est devenue ces dernières années une composante vitale du monde turc, donnant la priorité au développement des liens, en particulier avec les États turcs, dans sa politique étrangère multiforme.

Personne n'ignore que l'un des forums internationaux d'importance variable pour l'Azerbaïdjan est l'Organisation des États turcs. À l'heure actuelle, l'Azerbaïdjan a apporté un soutien considérable à la création et au fonctionnement de l'organisation.

Dans notre monde en renouvellement, combinant les réalisations historiques des États turcs attachés aux idées de paix, de sécurité, de stabilité, de développement et de progrès avec les défis modernes, garantissant une meilleure coexistence des peuples et renforçant l'unité plus stable des États turcs dans la situation géopolitique actuelle reflète les intérêts nationaux de l’Azerbaïdjan.

Publicité

Les États turcs travaillent actuellement sur des documents importants qui définiront le développement durable dans pratiquement tous les domaines. Plus précisément, l’adoption en 2040 de la « Vue d’ensemble du monde turc-2021 » constitue la principale feuille de route pour s’adapter aux changements qui se produisent dans notre monde plus interconnecté. Garantir l’unité des États turcs et assurer la durabilité de leur influence sur les économies régionales et mondiales font ici partie des principales priorités.

Dans cette perspective, l'initiative de la République d'Azerbaïdjan d'accueillir le 6 juillet de cette année à Choucha le sommet informel des chefs d'État de l'Organisation des États turcs et la signature d'une déclaration sur les résultats de la réunion ont prouvé que le Karabagh est le cœur battant du monde turc. Une autre réalisation du peuple azerbaïdjanais a été le discours du président Ilham Aliyev lors du sommet, qui reflète une fois de plus nos aspirations et notre vision de l'avenir.

Le lieu du sommet à Choucha, considérée comme le joyau du Karabakh et l'un des principaux centres de la vie sociopolitique et culturelle de l'Azerbaïdjan et de la région, était évidemment prévu. En conséquence, Choucha, qui représente désormais un Azerbaïdjan tolérant et cosmopolite, a été nommée « Capitale culturelle de l’Azerbaïdjan » en 2021. 

En 2022, l'Azerbaïdjan a proclamé cette année « Année de Choucha » en l'honneur du 270e anniversaire de la fondation de Choucha. Choucha a été désignée par l'ICESCO « Capitale culturelle du monde islamique » pour 2024 et par TURKSOY « Capitale culturelle du monde turc » pour 2023. Parallèlement, en 2021, dans la ville de Choucha, une représentation de notre inébranlable Dans cet esprit, la Déclaration de Choucha a été signée. Ce document est important non seulement pour l'Azerbaïdjan mais aussi pour le monde turc tout entier.

Le discours long et approfondi du président Ilham Aliyev a souligné une fois de plus l'importance des États turcs dans l'établissement de la sécurité et de la stabilité régionales. Il a souligné que les peuples turcs constituent une famille fondée sur des racines ethniques, une histoire, une langue, une culture, des traditions et des valeurs communes.

Les paroles visionnaires et ciblées du président, « Le XXIe siècle devrait devenir le siècle du développement du monde turc », ont clairement montré que la clé pour unir et organiser les États turcophones et atteindre tous leurs objectifs est une coopération basée sur le respect de l'un et de l'autre. un autre.

Le président Ilham Aliyev a déclaré dans son discours que des dynamiques positives se développent dans les relations amicales et fraternelles ainsi que dans la coopération entre l'Azerbaïdjan et les États turcs. Il a également mentionné le volume croissant du chiffre d'affaires commercial et a déclaré que le travail en cours était dans le meilleur intérêt de toutes les nations.

Cette année, l'Azerbaïdjan accueillera la 29e session de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, ou COP29, marquant un nouveau triomphe pour le pays et la région turque. "Fort de l'expérience acquise au cours de la présidence de quatre ans du Mouvement des pays non alignés, l'Azerbaïdjan ne ménagera aucun effort pour renforcer la solidarité et parvenir à un consensus entre les pays développés et les pays en développement.», a souligné le président Ilham Aliyev.

Naturellement, l’une des principales responsabilités à cet égard est de renforcer la solidarité internationale à l’échelle mondiale ainsi que dans le contexte du monde turc. En ce sens, la « Déclaration du Karabakh du sommet informel de l'Organisation des États turcs » en 31 points, signée par cinq chefs d'État, permettra aux États turcs d'identifier le point de vue turc dans les discussions sur les défis mondiaux. ainsi que de renforcer davantage la solidarité du monde turc et de participer à un niveau élevé aux travaux de la COP29.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance