Faites un don € 1 à EU Reporter maintenant

#BorderManagement: L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes renforce la coopération opérationnelle avec #Albanie

| 13 Février, 2018

Au mois de février, le commissaire aux migrations, aux affaires intérieures et à la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos, et le ministre albanais de l'Intérieur, Fatmir Xhafaj, ont paraphé le projet d'accord de coopération opérationnelle entre l'Agence européenne des garde-frontières et l'Albanie.

Une fois en vigueur, l'accord permettra à l'Agence de fournir une assistance dans le domaine de la gestion des frontières extérieures et permettra aux équipes européennes de garde-frontières de se déployer rapidement sur le territoire albanais en cas de changement soudain des flux migratoires.

Le Commissaire Avramopoulos a déclaré: "Je voudrais remercier les autorités albanaises pour les négociations fructueuses et leur engagement à parvenir à un accord aussi rapidement. L'Albanie est un favori dans la région et l'accord servira de modèle pour des arrangements similaires que nous négocions avec d'autres partenaires dans les Balkans occidentaux. Une coopération plus étroite entre l'Albanie et l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes nous permettra d'être plus rapides et plus flexibles dans la manière dont nous répondons à tous les défis migratoires potentiels. C'est un pas important dans l'intérêt de l'Albanie et de l'Union européenne. "

Le ministre de l'Intérieur Xhafaj a déclaré: "C'est un accord important qui nous aidera à recevoir une assistance qualifiée en matière de gestion des frontières. Cela permettra également à l'Albanie de bénéficier des projets que l'Union européenne livrera lors de la mise en œuvre de cet accord. C'est une bonne opportunité pour nous d'élargir la coopération transfrontalière et la coopération avec les pays de l'UE. Je saisis également cette occasion pour remercier l'équipe de négociation albanaise pour son professionnalisme dans la négociation et la conclusion de cet accord. Nous allons immédiatement poursuivre les procédures requises pour commencer la mise en œuvre de l'accord. "

Annoncé par le président Juncker dans son discours 2017 sur l'état de l'Union et adopté La semaine dernière, la stratégie «Une perspective d'élargissement crédible et un engagement accru de l'UE avec les Balkans occidentaux» a mis en lumière les progrès significatifs réalisés par l'Albanie sur sa voie européenne et l'avenir européen de la région. Le projet d'accord est la première négociation à conclure entre l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes et les partenaires de l'UE dans les Balkans occidentaux.

Une coopération opérationnelle renforcée entre les pays tiers prioritaires et l'Agence européenne des garde-frontières contribuera à améliorer la gestion des migrations irrégulières, à renforcer la sécurité aux frontières extérieures de l'UE et à renforcer la capacité de l'Agence à agir dans le voisinage immédiat de l'UE. L'accord de statut avec l'Albanie est un pas de plus vers la pleine opérationnalisation de l'agence.

La Commission négocie actuellement des accords similaires avec la Serbie et l'ex-République yougoslave de Macédoine et espère une conclusion rapide des deux séries de négociations. L'accord avec l'Albanie doit maintenant être approuvé par les États membres et sera officiellement signé à une date ultérieure, une fois que les deux parties auront achevé les procédures légales nécessaires. Une fois l'accord entré en vigueur, l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes pourra mener des activités opérationnelles et déployer des équipes dans les régions d'Albanie frontalières avec l'UE, en accord avec les autorités albanaises et les autorités de ces États membres. États riverains de la zone d'opérations.

Mots clés: , ,

Catégories: Une page d'accueil, EU, Commission européenne, World