Suivez nous sur

Sans catégorie

La société civile ukrainienne demande à l'UE de s'engager à verser 715 millions d'euros au Fonds mondial

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La société civile ukrainienne et les sympathisants des organisations européennes ont déployé un géant ukrainien drapeau sur le Square Schuman (Bruxelles) avant le discours sur l'état de l'Union prononcé par le président de la Commission européenne, Ursual von der Leyen, le 14 septembre. Le drapeau, qui vise à attirer l'attention du président de la CE sur la nécessité d'augmenter les investissements dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, portait le message suivant : « Chère Commission européenne, veuillez promettre 715 millions au Fonds mondial. OSC ukrainiennes ».

Ce drapeau est un symbole de solidarité et montre le soutien de la société civile ukrainienne au travail du Fonds mondial. « Lorsque la guerre a éclaté le 24 février, le Fonds mondial a été le premier donateur à réagir rapidement et efficacement. Le Fonds mondial a fourni un financement d'urgence supplémentaire pour soutenir les programmes en cours. Grâce à son soutien, nous avons sauvé des centaines de milliers de vies de nos clients, patients et membres de leur famille. Il est maintenant temps de sauver 20 millions de vies. La reconstitution du Fonds mondial n'est pas mesurée en dollars ou en euros. Cela se mesure en vies humaines et nous ne devrions permettre à personne de sortir de cette liste !“, – a affirmé Valérie Plante. Andriy Klepikov, directeur exécutif, Alliance pour la santé publique.

L'action a clôturé un flashmob international "Gagnons ensemble : #FightForWhatCounts", commencé à Kyiv et Lviv (Ukraine), et faisait partie des efforts de la société civile ukrainienne pour plaider en faveur d'un Fonds mondial entièrement financé. Il a été lancé par plus de 100 ONG ukrainiennes avec le soutien de partenaires européens, dans le prolongement d'un Lettre ouverte appelant le président de la Commission européenne et les dirigeants des autres pays donateurs du Fonds mondial à augmenter de 30 % le financement du Fonds mondial.

« Comme nous l'avons vu dans de nombreux exemples dans un passé récent, un pays en guerre est également exposé au risque d'une propagation accrue du VIH au sein de sa population. La solidarité avec l'Ukraine devrait inclure la lutte contre la pandémie de VIH. Le Fonds mondial, qui a fait ses preuves dans la région de l'EOAC, devrait continuer à être un instrument central de lutte contre le VIH dans toute la région, en accordant une attention particulière à la situation ukrainienne », - a déclaré Pieter Vanholder, Directeur exécutif, Groupe européen de traitement du sida.

Organisateurs de la flash mob internationale "Gagnons ensemble" : #FightForWhatCounts : l'Alliance pour la Santé Publique, Aidsfonds, le Groupe Européen de Traitement du SIDA et Global Health Advocates. 

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance