Suivez nous sur

Parlement européen

Moments forts de la plénière : Action pour le climat, Ukraine, Prix LUX 

PARTAGEZ:

Publié le

on

Les députés européens ont soutenu les mesures visant à assurer une transition verte plus rapide, ont réitéré leur soutien à l'Ukraine et ont appelé à des modifications du traité sur l'UE lors de la session plénière du 6 au 9 juin, affaires européennes.

L'action climatique

Pour aider à respecter l'engagement de l'UE de réduire de 55 % ses émissions d'ici 2030 et d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050, le Parlement a arrêté sa position de négociation sur la révision d'une série de lois de l'UE dans les secteurs responsables des émissions - connue sous le nom de Fit for 55. Elles comprennent : zéro émission pour les voitures et les camionnettes en 2035 et des ambitions plus élevées en matière de puits de carbone dans l'utilisation des terres et la foresterie. Les députés ont également soutenu des réductions d'émissions plus ambitieuses dans l'aviation internationale et des objectifs de réduction plus stricts pour les pays de l'UE.

Les dossiers liés à la tarification du carbone - y compris changements dans le système d'échange de quotas d'émission de l'UEun nouvelle taxe carbone sur les importations et a fonds pour aider les personnes touchées par la précarité énergétique et de mobilité - ont été envoyé retour en commission pour un examen plus approfondi.

Réformer l'UE

Jeudi 9 juin, les députés européens ont appelé au lancement du processus de modifier les traités fondateurs de l'UE en réponse aux propositions du Conférence sur l'avenir de l'Europe, y compris la fin du vote à l'unanimité au Conseil dans la plupart des domaines et davantage de compétences de l'UE dans les domaines de la santé et de l'énergie. Par ailleurs, les députés européens ont demandé que le Parlement reçoive la droit de proposer une nouvelle législation. Celui-ci est actuellement réservé à la Commission européenne, tandis que le Conseil et le Parlement disposent d'un droit d'initiative indirect.

Ukraine

Le président de la Verkhovna Rada ukrainienne (parlement), Ruslan Stefanchuk s'est adressé mercredi au Parlement européen (8 juin) à Strasbourg. Il a exhorté l'UE à accorder à l'Ukraine le statut de candidat et a remercié le Parlement pour son ferme soutien à son pays.

Publicité

Prix ​​du public LUX

Quo Vadis, Aïda ? a remporté le Prix ​​du public LUX 2022. En remettant le prix à la réalisatrice bosniaque Jasmila Žbanić mercredi, la présidente Roberta Metsola a déclaré : « Ce film est un appel fort à la justice pour les femmes et les mères de Srebrenica qui ont été témoins du meurtre atroce de plus de 8,000 XNUMX êtres chers.

Pologne

Le Parlement a exprimé préoccupations graves sur l' La récente approbation de la Commission européenne du plan de relance et de résilience de 35.4 milliards d'euros du gouvernement polonais jeudi. Les députés ont appelé le Conseil à ne pas l'approuver tant que les conditions ne seront pas remplies, notamment en termes de respect des valeurs de l'UE, de l'État de droit et de l'indépendance du pouvoir judiciaire.

Débat avec le premier ministre irlandais

Au cours d'une débat avec le Taoiseach irlandais Micheál Martin mercredi, les députés ont réaffirmé leur solidarité avec l'Irlande pour faire face aux conséquences du Brexit. Martin a souligné le rôle important de l'UE dans la promotion de la démocratie, de la paix et de la sécurité en Europe. Le Taoiseach s'est adressé à la plénière dans le cadre de This is Europe, une série de débats spéciaux où les dirigeants discutent de l'UE et de son avenir.

Turquie

Le mardi 7 juin, Les députés ont mis en garde la Turquie qu'au cours des deux dernières années, le pays a constamment renoncé à ses engagements envers les valeurs et les normes de l'UE, compromettant ainsi sa voie vers l'adhésion à l'UE.

Europol

Le Parlement a accepté de donner plus de pouvoirs à Europol contribuer à la coopération policière et judiciaire dans les enquêtes pénales, en facilitant la coopération entre les autorités nationales, en particulier les douanes et les agences de contrôle aux frontières.

Travail forcé

Les députés européens ont demandé jeudi l'interdiction des importations de produits fabriqués avec du travail forcé. Les autorités devraient utiliser Indicateurs de l'Organisation internationale du travail telles que la restriction de mouvement, la rétention de documents d'identité et la servitude pour dettes pour déterminer si un site de production, un importateur, un transporteur ou une entreprise recourt au travail forcé, ont-ils déclaré.

Politique agricole commune

Le Parlement a marqué le 60e anniversaire de la politique agricole commune de l'UE le lundi (6 juin). Avec un politique agricole nouvelle et renforcée entrant en vigueur l'année prochaine et la guerre en Ukraine soulignant la nécessité de la sécurité alimentaire, l'agriculture reste une politique européenne essentielle.

En savoir plus sur la session plénière 

Découvrez le Parlement sur les médias sociaux et plus encore 

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance