Suivez nous sur

Directives

La Commission approuve les nouvelles lignes directrices sur les aides d'État en faveur du climat, de la protection de l'environnement et de l'énergie

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Le Collège des commissaires a approuvé la nouvelle Lignes directrices concernant les aides d'État en faveur du climat, de la protection de l'environnement et de l'énergie («CEEAG»). Le CEEAG sera formellement adopté en janvier 2022 et sera applicable à partir de ce moment. Les nouvelles règles impliquent un alignement sur les objectifs et les cibles importants de l'UE énoncés dans le pacte vert européen et sur d'autres changements réglementaires récents dans les domaines de l'énergie et de l'environnement et tiennent compte de l'importance accrue de la protection du climat.

Les nouvelles règles créent un cadre propice flexible et adapté à l'objectif pour aider les États membres à fournir le soutien nécessaire pour atteindre les objectifs du Pacte vert européen de manière ciblée et rentable. Les règles en matière d'aides d'État approuvées aujourd'hui soutiennent des projets de protection de l'environnement, y compris la protection du climat et la production d'énergie verte. Ils comprennent des sections pour soutenir la décarbonisation de l'économie de manière large et flexible, ouvertes à toutes les technologies pouvant contribuer au Green Deal européen, y compris les énergies renouvelables, les mesures d'efficacité énergétique, les aides à la mobilité propre, les infrastructures, l'économie circulaire, la réduction de la pollution, la protection et la restauration de la biodiversité ainsi que des mesures pour assurer la sécurité de l'approvisionnement énergétique.

Les lignes directrices visent également à faciliter la participation des communautés et des PME des énergies renouvelables, en tant que moteurs importants de la transition verte. Les orientations révisées comportent des ajustements importants pour aligner les règles sur les priorités stratégiques de la Commission, en particulier celles énoncées dans le Green Deal européen, et avec d'autres modifications réglementaires récentes et propositions de la Commission dans les domaines de l'énergie et de l'environnement, y compris la Fit pour 55 colis.

Vice-président exécutif Margrethe Vestager (photo), en charge de la politique de concurrence, a déclaré : « L'Europe aura besoin d'un volume considérable d'investissements durables pour accompagner sa transition verte. Bien qu'une part importante provienne du secteur privé, le soutien public jouera un rôle pour assurer une transition verte rapide. Les nouvelles lignes directrices approuvées aujourd'hui augmenteront tout ce que nous faisons pour décarboniser notre société. Entre autres, ils faciliteront les investissements des États membres, y compris dans les énergies renouvelables, pour accélérer la réalisation de notre Green Deal, de manière rentable. Il s'agit d'une étape majeure pour garantir que nos règles en matière d'aides d'État jouent pleinement leur rôle dans le soutien du Green Deal européen. »

Publicité

Un communiqué de presse est disponible en ligne.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.
Publicité
Publicité

Tendance