Suivez nous sur

Kazakhstan

Attaque contre un journaliste kazakh à Kiev : Tokaïev ordonne d'envoyer des enquêtes aux autorités ukrainiennes

PARTAGEZ:

Publié le

on

Le président Kassym-Jomart Tokayev a ordonné aux agences diplomatiques et policières du Kazakhstan d'adresser des enquêtes officielles à leurs homologues ukrainiens. Il a souligné que les organismes officiels kazakhs étaient prêts à contribuer à l'enquête visant à découvrir la vérité derrière l'attaque contre le journaliste kazakh Aidos Sadykov le 18 juin, a rapporté TengriNews.

Une tentative d'assassinat a eu lieu contre le journaliste kazakh Aidos Sadykov à Kiev le 18 juin. Selon la police nationale ukrainienne, un inconnu s'est approché d'une voiture garée dans la rue Yarmola, où Sadykov et sa femme étaient présents, et a ouvert le feu, blessant Sadykov, et puis disparu. Sadykov a été hospitalisé et sa femme n'a pas été blessée. La police de Kiev a ouvert une procédure pénale pour tentative de meurtre.

« Le Kazakhstan a pris la voie du renforcement de l’État de droit. Vous connaissez ma position de principe : la loi et l'ordre doivent régner dans le pays, c'est-à-dire l'ordre juridique. Tous les conflits et désaccords dans notre société doivent être résolus exclusivement dans le cadre juridique, sur la base de la législation en vigueur, conformément aux normes internationales fondamentales. C'est de ce point de vue qu'il faut considérer le crime commis hier à Kiev contre le citoyen kazakh Aidos Sadykov », a déclaré Tokaïev.

L'attaché de presse du président, Berik Uali, a suggéré qu'il existe des forces qui pourraient profiter de la diffusion d'accusations contre le Kazakhstan pour exercer des pressions et tenter d'influencer l'orientation stratégique de ses dirigeants, y compris en matière de politique étrangère.

« Quelles que soient les accusations portées contre Aidos Sadykov, il est avant tout un citoyen du Kazakhstan. En conséquence, lui et sa famille jouissent des droits qui leur sont dus. Selon la Constitution, ils peuvent compter sur la protection et le patronage de l’État au-delà de ses frontières. Par conséquent, le Président a chargé le gouvernement et les services diplomatiques concernés de fournir à la famille Sadykov toute l'assistance nécessaire, s'ils y consentent", a-t-il ajouté.

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance