Suivez nous sur

Handicapées

Le CESE accueille favorablement la stratégie de l'UE en matière de droits des personnes handicapées, mais identifie des faiblesses auxquelles il convient de remédier

En cliquant sur ce bouton,

on

Le Comité économique et social européen (CESE) salue la nouvelle stratégie de l'UE en matière de droits des personnes handicapées comme un pas en avant dans la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (UNCRPD). La stratégie a pris en compte de nombreuses suggestions proposées par le CESE, le mouvement européen des personnes handicapées et la société civile. Les propositions comprennent une harmonisation complète du nouvel agenda et un contrôle renforcé de son application au niveau de l'UE. Le CESE est toutefois préoccupé par l'affaiblissement des mesures contraignantes et du droit dur mettant en œuvre la stratégie.

Lors de sa session plénière du 7 juillet, le CESE a adopté l'avis Stratégie sur les droits des personnes handicapées, dans laquelle il a donné son avis sur la nouvelle stratégie de la Commission européenne, destinée à améliorer la vie de quelque 100 millions d'Européens handicapés au cours de la prochaine décennie.

Bien qu'il ait qualifié la nouvelle stratégie de louable et de plus ambitieuse que son prédécesseur, le CESE s'est dit préoccupé par les perspectives de sa bonne mise en œuvre. Il a également déploré l'absence de mesures concrètes et spécifiques pour mettre fin à la discrimination à l'égard des femmes et des filles handicapées.

« La stratégie pour les droits des personnes handicapées peut faire progresser les droits des personnes handicapées dans l'UE et a le potentiel d'apporter un réel changement, mais cela dépend entièrement de la qualité de sa mise en œuvre et de l'ambition des actions individuelles. Elle a pris en compte les propositions du le CESE et le mouvement des personnes handicapées. Cependant, il manque d'ambition en matière de législation contraignante", a déclaré le rapporteur pour avis, Ioannis Vardakastanis.

« Nous devons transformer les paroles en actes. Si la Commission européenne et les États membres ne sont pas ambitieux en poussant à des actions qui remettent en question le statu quo, la stratégie pourrait bien ne pas répondre aux attentes d'environ 100 millions de personnes handicapées dans l'UE, " a-t-il prévenu.

Le mécanisme de relance et de résilience de l'UE (FRR) devrait être étroitement lié à la stratégie de l'UE en matière de droits des personnes handicapées et aider les personnes handicapées à se remettre des effets de la pandémie, car elles ont été parmi les plus touchées. Le lien avec la mise en œuvre et le suivi du plan d'action pour le socle européen des droits sociaux devrait également être assuré et maximisé, a déclaré le CESE dans son avis.

Des ressources humaines et financières suffisantes devraient être fournies pour le système de suivi actuel des actions de l'UE relatives à la CNUDPH. Le CESE a vivement recommandé à la Commission européenne d'examiner comment les institutions de l'UE et les États membres peuvent coopérer pour mieux inclure les personnes handicapées en révisant la déclaration de compétences existante et en ratifiant le protocole facultatif à la CNUDPH. Ces mesures donneront à l'UE une voix plus décisive dans le respect par les États membres des dispositions de la CNUDPH. La Commission doit également être résolue à s'opposer aux projets d'investissement qui vont à l'encontre de la CNUDPH, tels que les investissements dans les établissements de soins.

Le CESE a appelé à des actions spécifiques répondant aux besoins des femmes et des filles handicapées dans le cadre d'une initiative phare dans la seconde moitié de la période de la stratégie de l'UE en matière de droits des personnes handicapées afin de garantir que la dimension de genre soit incluse. L'accent mis sur les femmes devrait inclure une dimension de violence sexiste et les femmes en tant qu'aidantes informelles de proches handicapés.

Le CESE s'est félicité de la proposition d'un centre de ressources appelé AccessibleEU, l'une des initiatives phares de la nouvelle stratégie, même si elle n'a pas répondu à la demande du CESE d'un comité d'accès de l'UE doté de compétences plus larges. L'objectif d'AccessibilitéEU serait de réunir les autorités nationales responsables de la mise en œuvre et de l'application des règles d'accessibilité et des experts et professionnels de l'accessibilité, et de surveiller la mise en œuvre des lois de l'UE prévoyant l'accessibilité. La Commission doit être claire et transparente sur la manière dont elle prévoit de financer et de doter cette agence en personnel, et sur la manière dont elle veillera à ce que les personnes handicapées soient représentées, a souligné le CESE.

Le CESE soutient fermement l'initiative phare sur la carte européenne d'invalidité et estime qu'elle a le potentiel de favoriser de grands changements. Cependant, il regrette qu'il n'y ait pas encore d'engagement sur la manière d'assurer sa reconnaissance par les États membres. Le Comité souligne la nécessité de mettre en œuvre la carte d'invalidité au moyen d'un règlement, qui la rendrait directement applicable et exécutoire dans toute l'UE.

Les personnes handicapées devraient avoir la possibilité de jouer pleinement leur rôle dans la vie politique de leurs communautés.Le CESE soutient le projet de guide de bonnes pratiques électorales traitant de la participation des personnes handicapées au processus électoral afin de garantir leur droits.

Il est crucial de se concentrer sur des emplois de qualité pour les personnes handicapées, en particulier à la lumière de la pandémie de COVID-19. Le CESE souligne que l'objectif principal n'est pas seulement des taux d'emploi plus élevés, mais également un emploi de qualité qui permet aux personnes handicapées d'améliorer leur situation sociale par le travail. Le CESE suggère d'inclure des indicateurs sur la qualité de l'emploi des personnes handicapées.

Le CESE appelle également le mouvement des personnes handicapées à être proactif et à faire pression pour que chaque action de cette stratégie tienne ses promesses. Les partenaires sociaux et les organisations de la société civile devraient soutenir pleinement la mise en œuvre de la nouvelle stratégie. Ce n'est pas la stratégie elle-même qui apportera un réel changement pour les personnes handicapées, mais plutôt la force de chacune de ses composantes au cours de la prochaine décennie, a conclu le CESE.

Handicapées

Égalité : 12e édition du EU Access City Award ouverte aux candidatures

En cliquant sur ce bouton,

on

Le 12th Access City Award le concours est désormais ouvert aux candidatures. Le prix récompense les villes qui ont fait des efforts particuliers pour être accessibles et inclusives pour les personnes handicapées. Les villes de l'UE de plus de 50,000 8 habitants peuvent postuler jusqu'au 2021 septembre 1. Les gagnants des 2ère, 3e et 150,000e places recevront respectivement des prix de 120,000 80,000 €, 2021 XNUMX € et XNUMX XNUMX €. Parce que XNUMX est la Année européenne du rail, la Commission accordera une mention spéciale à une ville qui a fait des efforts remarquables pour rendre ses gares accessibles à tous.

La commissaire à l'égalité, Helena Dalli, a déclaré : « Plusieurs villes de l'UE ouvrent la voie à la création d'espaces plus accessibles. Avec le EU Access City Award, nous récompensons ces efforts et les rendons plus visibles. Nous avons tous la responsabilité de rendre l'Europe pleinement accessible. C'est pourquoi l'accessibilité est l'une des priorités de la nouvelle stratégie de l'UE pour les droits des personnes handicapées, présentée en mars.

Lauréat de l'Access City Award l'an dernier était Jönköping en Suède. Les lauréats seront annoncés lors de la conférence de la Journée européenne des personnes handicapées le 3 décembre 2021. Pour plus d'informations sur le prix et comment postuler, veuillez visiter le site Accéder à la page Web du prix City Award 2022.

Continuer la lecture

Handicapées

Une nouvelle stratégie ambitieuse de l'UE en faveur des personnes handicapées pour 2021-2030

En cliquant sur ce bouton,

on

Suite aux recommandations du Parlement, la Commission européenne a adopté une stratégie ambitieuse en matière de handicap pour l'après-2020. Découvrez ses priorités. Société 

Le Parlement européen a appelé à une société inclusive dans laquelle les droits des personnes handicapées sont protégés et où il n'y a pas de discrimination.

En juin 2020, le Parlement a défini ses priorités pour une nouvelle stratégie de l'UE en faveur des personnes handicapées pour l'après-2020, s'appuyant sur le Stratégie européenne pour les personnes handicapées pour 2010-2020.

En mars 2021, la Commission a adopté la Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030 englobant les principales recommandations du Parlement:

  • L'intégration des droits de toutes les personnes handicapées dans toutes les politiques et tous les domaines.
  • Mesures de redressement et d'atténuation pour éviter que les personnes handicapées ne soient affectées de manière disproportionnée par des crises sanitaires telles que Politique Covid-19.
  • Égalité d'accès des personnes handicapées aux soins de santé, à l'emploi, aux transports publics, au logement.
  • La mise en œuvre et le développement ultérieur du Carte d'invalidité européenne projet pilote, qui permet la reconnaissance mutuelle des handicaps dans certains pays de l'UE.
  • Les personnes handicapées, leurs familles et les organisations ont participé au dialogue et feront partie du processus de mise en œuvre.

Les personnes handicapées en Europe: faits et chiffres  

  • On estime à 87 millions le nombre de personnes handicapées dans l'UE.
  • Le taux d'emploi des personnes handicapées (20-64 ans) est de 50.8%, contre 75% pour les personnes non handicapées. 
  • 28.4% des personnes handicapées dans l'UE sont exposées au risque de pauvreté ou d'exclusion sociale, contre 17.8% de la population générale.  
Un homme aux capacités différentes travaillant dans un atelier pour amputés pour la production de pièces d'extrémité prothétiques. © Hedgehog94 / AdobeStock
Un homme travaillant dans un atelier pour amputés à la production de pièces d'un membre prothétique. © Hedgehog94 / AdobeStock  

Mesures de l'UE en faveur des personnes handicapées jusqu'à présent

La stratégie européenne pour les personnes handicapées a été mise en place pour mettre en œuvre le Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées 

  • Un traité international juridiquement contraignant sur les droits de l'homme fixant des normes minimales pour protéger les droits des personnes handicapées 
  • L'UE et tous les États membres l'ont ratifiée 
  • L'UE et les États membres sont tenus de mettre en œuvre les obligations, en fonction de leurs compétences 

Parmi les initiatives concrètes lancées grâce à la stratégie européenne en faveur des personnes handicapées figure Loi d'accessibilité européenne, ce qui garantit que davantage de produits et services tels que les smartphones, les tablettes, les guichets automatiques ou les livres électroniques sont accessibles aux personnes handicapées.

Le produit directive sur l'accessibilité du Web signifie que les personnes handicapées ont un accès plus facile aux données et services en ligne en ligne parce que les sites Web et les applications gérés par des institutions du secteur public, comme les hôpitaux, les tribunaux ou les universités, doivent être accessibles.

Le produit Erasmus + Le programme d'échange d'étudiants favorise la mobilité des participants handicapés.

Les règles de l'UE garantissent également un meilleur accès aux transports et meilleurs droits des passagers pour les personnes handicapées.

En savoir plus sur les politiques de l'UE pour une Europe plus sociale.

En savoir plus 

Continuer la lecture

Handicapées

Union pour l'égalité: la Commission européenne présente sa stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

En cliquant sur ce bouton,

on

Le 3 mars, la Commission européenne a présenté un ambitieux Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030 d'assurer leur pleine participation à la société, sur un pied d'égalité avec les autres dans l'UE et au-delà, conformément au traité sur le fonctionnement de l'Union européenne et à la charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, qui établissent l'égalité et la non-discrimination comme pierres angulaires des politiques de l'UE. Les personnes handicapées ont le droit de participer à tous les domaines de la vie, comme tout le monde. Même si les dernières décennies ont permis des progrès dans l'accès aux soins de santé, à l'éducation, à l'emploi, aux activités récréatives et à la participation à la vie politique, de nombreux obstacles subsistent. Il est temps d'intensifier l'action européenne.

La nouvelle stratégie s'appuie sur son prédécesseur, le Stratégie européenne en faveur des personnes handicapées 2010-2020, et contribue à la mise en œuvre de la Pilier européen des Droits sociaux pour lequel un plan d'action sera adopté par la Commission cette semaine, qui sert de boussole pour les politiques sociales et de l'emploi en Europe. La stratégie soutient la mise en œuvre par l'UE et ses États membres de la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées aux niveaux tant européen que national.

La vice-présidente Valeurs et Transparence, Vera Jourová, a déclaré: «La protection des droits des personnes handicapées doit être au centre de nos efforts, y compris dans notre réponse au coronavirus. Les personnes handicapées ont été parmi les plus durement touchées par la crise du COVID-19. Nous devons nous efforcer de faire en sorte que la qualité de vie des personnes handicapées s'améliore et que leurs droits soient garantis! »

«Depuis sa création, le projet européen s'est concentré sur la suppression des barrières, conformément à sa vision d'une Union dans la diversité. Cependant, de nombreuses personnes handicapées continuent de se heurter à des obstacles, par exemple lorsqu'elles cherchent un emploi ou utilisent les transports publics », a déclaré la commissaire à l'égalité Helena Dalli. Elle a ajouté: «Les personnes handicapées devraient pouvoir participer de manière égale dans tous les domaines de la vie. Vivre de manière indépendante, apprendre dans un environnement inclusif et travailler selon des normes appropriées sont des conditions que nous devons garantir à tous les citoyens pour leur permettre de s'épanouir et de vivre pleinement.

Renforcer l'égalité de participation et la non-discrimination

La stratégie décennale définit des initiatives clés autour de trois thèmes principaux:

  • Droits de l'UE: Les personnes handicapées ont le même droit que les autres citoyens de l'UE de déménager dans un autre pays ou de participer à la vie politique. S'appuyant sur l'expérience du projet pilote en cours dans huit pays, d'ici la fin de 2023, la Commission européenne proposera une carte européenne d'invalidité pour tous les pays de l'UE qui facilitera la reconnaissance mutuelle du statut de handicap entre les États membres, aidant les personnes handicapées à jouir de leur droit de mouvement libre. La Commission travaillera également en étroite collaboration avec les États membres pour garantir la participation des personnes handicapées au processus électoral en 2023.
  • Vie autonome et autonomie: Les personnes handicapées ont le droit de vivre de manière indépendante et de choisir où et avec qui elles veulent vivre. Pour soutenir l'autonomie et l'intégration dans la communauté, la Commission élaborera des orientations et lancera une initiative visant à améliorer les services sociaux pour les personnes handicapées.
  • Non-discrimination et égalité des chances: La stratégie vise à protéger les personnes handicapées contre toute forme de discrimination et de violence. Il vise à garantir l'égalité des chances et l'accès à la justice, à l'éducation, à la culture, au sport et au tourisme. L'égalité d'accès doit également être garantie à tous les services de santé et à l'emploi.

Il est impossible de participer à la société sur un pied d'égalité avec les autres lorsque votre environnement - physique ou virtuel - n'est pas accessible. Grâce à un cadre juridique européen solide (par exemple, le Loi d'accessibilité européenneDirective sur l'accessibilité du WebDroits des passagers), l'accès s'est amélioré, cependant, de nombreux domaines ne sont toujours pas couverts par les règles de l'UE et il existe des différences dans l'accessibilité des bâtiments, des espaces publics et de certains modes de transport. Par conséquent, la Commission européenne lancera un centre de ressources européen «AccessibleEU» en 2022, afin de constituer une base de connaissances d'informations et de bonnes pratiques sur l'accessibilité dans tous les secteurs.  

Mise en œuvre de la stratégie: coopération étroite avec les pays de l'UE et intégration dans les politiques internes et externes

La réalisation des ambitions de la stratégie exigera un engagement fort de tous les États membres. Les pays de l'UE sont des acteurs clés dans la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. La Commission établira la plate-forme pour les personnes handicapées, réunissant les autorités nationales responsables de la mise en œuvre de la convention, les organisations de personnes handicapées et la Commission pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie et renforcer la coopération et les échanges sur la mise en œuvre de la convention. La plateforme aura une présence en ligne complète et assurera la continuité des activités tout au long de l'année. Les personnes handicapées feront partie du dialogue et du processus de mise en œuvre de la Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030.

La Commission intégrera les questions relatives au handicap dans toutes les politiques et initiatives majeures de l'UE. Étant donné que les droits des personnes handicapées ne s'arrêtent pas aux frontières de l'Europe, la Commission promouvra les droits des personnes handicapées dans le monde. Avec cette stratégie, l'UE renforcera son rôle de défenseur des droits des personnes handicapées. L'UE utilisera des instruments tels que l'assistance technique et les programmes financiers, le soutien via la délégation de l'UE, les dialogues politiques et le travail dans les enceintes multilatérales pour soutenir les pays partenaires dans leurs efforts pour mettre en œuvre la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées et fournir des orientations pour la mise en œuvre des ODD d'une manière inclusive du handicap.

Contexte

Comme l'a annoncé le président von der Leyen, le Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030 contribue à la construction de l'Union de l'égalité, avec la Stratégie pour l'égalité LGBTIQ 2020-2025, le Plan d'action de l'UE contre le racisme 2020-2025, le Stratégie pour l'égalité des sexes 2020-2025 et le Cadre stratégique de l'UE pour les Roms.

La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (UNCRPD), adoptée par l'ONU en 2006, a constitué une percée pour les droits des personnes handicapées: tous les États membres y sont parties, et il s'agit de la première convention sur les droits de l'homme conclue également par l'UE. Les Parties à la Convention sont tenues de promouvoir, de protéger et de réaliser les droits de l'homme de toutes les personnes handicapées et d'assurer leur égalité devant la loi. Avec cette stratégie, la Commission fournit le cadre soutenant les actions de l'UE et des États membres pour mettre en œuvre la CNUDPH.

Le produit Stratégie européenne en faveur des personnes handicapées 2010-2020 a ouvert la voie à une Europe sans barrières, par exemple avec des directives telles que Loi d'accessibilité européenne, qui exige que les produits et services clés tels que les téléphones, les ordinateurs, les livres électroniques, les services bancaires et les communications électroniques soient accessibles et utilisables pour les personnes souffrant de divers handicaps. Les droits des passagers de l'UE garantissent aux personnes handicapées l'accès aux transports routiers, aériens, ferroviaires ou maritimes. Par le biais de politiques de coopération internationale, l'UE a également ouvert la voie à l'échelle mondiale en promouvant l'inclusion et la pleine participation des personnes handicapées.

Plus d'information

Communication: Union pour l'égalité: Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

Version facile à lire: Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

Questions et réponses: Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

Fiche descriptive: Stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

Actualités faciles à lire: la Commission européenne présente une nouvelle stratégie pour protéger les droits des personnes handicapées

Plus d'informations sur les initiatives de l'UE en faveur des personnes handicapées

Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Tendance