Suivez nous sur

Santé

L'UE donne un coup de pouce aux vaccins de rappel

PARTAGEZ:

Publié le

on

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a exhorté les Européens à se faire vacciner de rappel six mois après leur vaccination initiale, soulignant que les agences de l'UE, l'Agence européenne des médicaments et le Centre européen de contrôle des maladies l'ont recommandé afin de maintenir l'immunité. 

Conformément à la déclaration du président, le commissaire à la justice Didier Reynders a annoncé hier (25 novembre) que la Commission proposait une mise à jour des règles de son certificat COVID. Le certificat perdra sa validité si le titulaire n'a pas pris de rappel vaccinal après une période de neuf mois. Le vaccin devient moins efficace après une période de six mois, les trois mois supplémentaires laisseront le temps d'intensifier les campagnes de vaccination pour s'assurer que les citoyens ont accès aux injections de rappel. Afin de disposer d'un délai suffisant, la Commission propose que ces mises à jour s'appliquent à compter du 10 janvier 2022.

Le commissaire à la justice Didier Reynders a déclaré qu'il n'y avait pas suffisamment de données pour déterminer l'effet durable des boosters, mais que la Commission surveillerait cela de près, si nécessaire, elle mettrait alors à jour la période d'acceptation du certificat. 

Le commissaire Johansson a également présenté une mise à jour pour les voyages non essentiels en provenance de l'extérieur de l'UE en donnant la priorité aux voyageurs vaccinés, ils seront également soumis à la même période de validité pour leurs certificats. 

Publicité

Ce matin, suite à l'annonce d'une nouvelle mutation plus virulente du Covid, B.1.1.529, découverte en Afrique du Sud, la Commission a activé le frein d'urgence pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région d'Afrique australe.

Partagez cet article:

Publicité
Publicité

Tendance