Suivez nous sur

Estonie

Le plan d'investissement soutient les PME dans les secteurs culturels et créatifs en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Finlande

En cliquant sur ce bouton,

on

Le Fonds européen d'investissement (FEI) et le prêteur estonien Finora Capital ont signé un accord de garantie de 6 millions d'euros pour débloquer des prêts avantageux pour les PME des secteurs culturels et créatifs en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Finlande. Cette garantie permettra à Finora Capital de développer un nouveau produit répondant aux besoins spécifiques des PME des secteurs culturels et créatifs, de développer des compétences dans le financement des secteurs culturels et créatifs et de s'étendre sur de nouveaux marchés.

L'opération est activée sous les deux Secteurs culturels et créatifs Garantie Facility (CCS GF), un système de garantie géré par le FEI pour le compte de la Commission européenne, et le Fonds européen d'investissement stratégique (EFSI), qui fait partie du plan d'investissement pour l'Europe. Il s'agit de la première opération soutenue par CCS GF en Lituanie, en Lettonie, en Estonie et en Finlande.

Le commissaire chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré: «Le soutien apporté aujourd'hui aux entreprises culturelles et créatives d'Estonie, de Lettonie, de Lituanie et de Finlande est une excellente initiative qui s'inscrit dans le cadre de nos efforts conjoints pour offrir une aide concrète, rapide et directe aux petites entreprises et aux acteurs individuels du secteur culturel. et le secteur créatif qui ont été gravement touchés par la crise des coronavirus. Plus que jamais, les PME et les créateurs européens ont besoin de soutien dans toute l'Europe. Je suis très heureux que notre outil financier les aide à surmonter la crise, à dynamiser leur créativité et à préserver la scène culturelle riche et diversifiée de l'Europe. Le communiqué de presse est disponible ici. le Plan d'investissement pour l'Europe a jusqu'à présent mobilisé 535 milliards d'euros d'investissements à travers l'UE, au profit de plus de 1.4 million de PME au total.

Économie

La Commission aide l'Estonie à accroître l'efficacité de son secteur des transports

En cliquant sur ce bouton,

on

La Commission européenne, en coopération avec Forum international des transports de l'OCDE (ITF), a fourni un soutien à l'Estonie à travers le Programme de soutien à la réforme structurelle (SRSP) pour contribuer à l'élaboration d'un nouveau plan de développement des transports et de la mobilité pour la période 2021-2035. Le résultat du projet de soutien, une analyse du secteur des transports en Estonie, a été présenté aujourd'hui lors d'un événement à Tallinn.

L'analyse se concentre sur les principaux défis et opportunités auxquels est confronté le secteur des transports estonien et identifie les besoins du pays en termes d'infrastructures et de réformes. Le rapport final fournit des recommandations pour guider les réformes et recueille les meilleures pratiques d'autres États membres.

La résultat du projet devrait aider l'Estonie à développer une meilleure politique en matière de transports et contribuer, à terme, à réduire les émissions de CO2 au profit de ses citoyens et de ses entreprises. Le CSRP offre une expertise à tous les pays de l'UE pour la mise en œuvre de réformes propices à la croissance. L'aide est basée sur la demande et est faite sur mesure pour l'État membre bénéficiaire. Depuis 2017, le programme a soutenu plus de 1,000 projets de réforme dans les 27 États membres.

Continuer la lecture

coronavirus

La Commission approuve un programme estonien d'indemnisation des loyers de 4 millions d'euros pour soutenir les entreprises touchées par l'épidémie de #Coronavirus

En cliquant sur ce bouton,

on

La Commission européenne a approuvé un programme estonien de 4 millions d'euros pour soutenir les entreprises louant des locaux dans les centres commerciaux, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus. Le régime a été approuvé au titre de l'aide d'État Cadre temporaire arrêtée par la Commission le 19 mars 2020, telle que modifiée le 3 Avril 2020 et 8 mai 2020.

L'aide publique, qui prendra la forme de subventions directes, est destinée à couvrir une partie du loyer dû par les entreprises situées dans des centres commerciaux. Le montant du soutien public auquel les entreprises auront droit dans le cadre du régime correspondra, jusqu'à un montant maximum de 25% du loyer, aux remises que chaque bailleur pourra décider d'appliquer sur les loyers compte tenu de la situation de crise actuelle.

Cela vise à inciter le secteur privé à contribuer à l'objectif d'atténuation de l'impact de l'épidémie de coronavirus. Le but du dispositif est d'atténuer les brusques pénuries de liquidités auxquelles sont confrontées les entreprises non essentielles des centres commerciaux en raison de la fermeture imposée par l'État estonien entre le 27 mars et le 11 mai pour limiter la propagation du coronavirus. La Commission a constaté que le régime estonien était conforme aux conditions énoncées dans le cadre temporaire. En particulier, (i) le soutien par entreprise ne dépassera pas les limites fixées dans le cadre temporaire; et (ii) le programme durera jusqu'au 31 décembre 2020.

Sur cette base, la Commission a approuvé la mesure conformément aux règles de l'UE en matière d'aides d'État. Vous trouverez plus d'informations sur le cadre temporaire et d'autres mesures prises par la Commission pour faire face à l'impact économique de la pandémie de coronavirus ici. La version non confidentielle de la décision sera publiée sous le numéro SA.57403 dans le registre des aides d'État sur la Commission concurrence site Web une fois que tous les problèmes de confidentialité ont été résolus.

Continuer la lecture

coronavirus

#CitizensDialogue - Le vice-président exécutif Frans Timmermans Le président estonien Kersti Kaljulaid tient un débat public en ligne

En cliquant sur ce bouton,

on

Aujourd'hui (8 mai), en vue de la prochaine Journée de l'Europe, le vice-président exécutif Frans Timmermans et la présidente estonienne Kersti Kaljulaid (photo) organisera un débat public en ligne sur les moments décisifs de l'Europe.

Ils considéreront la crise actuelle comme un test essentiel de solidarité entre les États membres et entre les citoyens et la manière dont l'Europe peut se redresser économiquement de manière compétitive, verte et résiliente et défendre les valeurs fondamentales qui soutiennent nos démocraties.

Le vice-président exécutif et le président répondront aux questions d'un public en ligne sur les défis actuels auxquels nous sommes confrontés, leurs préoccupations et leurs espoirs pour l'avenir. La discussion portera également sur la façon dont l'UE et les États membres ont géré la crise jusqu'à présent et ce qu'elle signifie pour les Européens, en partie dans le contexte des leçons tirées de la crise économique de 2008-2009.

Vous pouvez suivre le débat en direct sur le site web de la représentation de la Commission européenne en Estonie ou ses page Facebook ou regardez via EbS et posez des questions en assistant à l'événement soit sur la scène virtuelle (pré-inscription nécessaire) soit via slido (instructions ici).

Continuer la lecture
Publicité

Facebook

Twitter

Tendance