Suivez nous sur

coronavirus

Impact économique du #COVID-19 – 100 milliards d’euros pour maintenir les gens dans l’emploi

PARTAGEZ:

Publié le

on

Un bureau vide de à coronavirus à bout portant © Prostock-studio / AdobeStock© Prostock-studio / AdobeStock 

L'UE fournira un soutien financier supplémentaire aux États membres pour protéger les emplois et les travailleurs touchés par la pandémie de coronavirus.

De nombreuses entreprises connaissent des difficultés économiques du fait de la crise du COVID-19 et ont dû suspendre temporairement ou réduire considérablement leurs activités et les horaires de travail de leur personnel. Pour soutenir les employeurs et protéger les travailleurs et les travailleurs indépendants contre la perte de leur emploi ou de leurs revenus, la Commission européenne propose un nouvel instrument temporaire appelé Sure (Aide à l'atténuation des risques de chômage en cas d'urgence), pour compléter les efforts nationaux de protection de l'emploi.

La proposition fait partie d'un ensemble de mesures de l'UE visant à aider les États membres à lutter contre la pandémie de coronavirus.

Découvrez ce que les autres mesures prises par l'UE pour lutter contre la pandémie.

Protéger les emplois pendant la crise

Pendant la crise, l'UE fournirait une aide financière dans le cadre du programme Sure sous la forme de prêts accordés à des conditions favorables aux pays de l'UE qui demandent un soutien. L'assistance financerait les régimes nationaux de chômage partiel, les allocations de chômage et des mesures similaires de protection de l'emploi. Jusqu'à 100 milliards d'euros seront mis à la disposition des 27 États membres.

Régimes de chômage partiel
  • Permettre aux entreprises et aux entreprises confrontées à des difficultés économiques de réduire temporairement les heures travaillées par leurs employés, qui reçoivent ensuite une compensation pour la perte de revenu de l'État membre

Les programmes de chômage partiel permettraient aux familles de maintenir leurs revenus et de continuer à payer leurs factures, tandis que les entreprises seraient en mesure de protéger la capacité de production et les employés, assurant ainsi la stabilité du marché. À plus long terme, les régimes de chômage partiel peuvent éviter des conséquences plus graves sur l'économie et aider les entreprises à se rétablir plus rapidement après la crise.

Publicité

Se félicitant de la création de Sure et appelant les pays de l'UE à le mettre en œuvre rapidement, membre slovaque de l'ECR Lucia Duriš Nicholsonová, chair of Parliament’s employment committee, said: “It is an important expression of EU solidarity and a helpful instrument to mitigate the socio-economic effects of the Covid-19 crisis. By supporting short-time work schemes and similar measures, Sure will help companies experiencing economic difficulties to keep people in jobs.”

Solution de l'UE pour soutenir l'emploi

Bien que Sure soit un instrument temporaire conçu spécifiquement pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus, la Commission européenne travaille également sur une nouvelle proposition de régime européen de réassurance contre le chômage pour soutenir l'emploi et protéger les travailleurs qui perdent leur emploi en raison de chocs économiques.

Le Parlement européen a déclaré que ces un régime de base de prestations de chômage contribuerait directement à stabiliser le revenu des ménages, renforçant ainsi la dimension sociale de l'Europe. Dans un résolution adoptés le 17 avril, les députés ont réitéré leur appel à un régime européen permanent de réassurance contre le chômage afin de garantir que les travailleurs en Europe soient protégés contre la perte de revenus.

A future European Unemployment Benefit Reinsurance Scheme aims to reduce pressure on EU countries’ public finances by providing support to national measures to preserve jobs and skills and to facilitate the transition back into work. The Commission is expected to present its proposal later this year.

Découvrez ce que l'UE fait pour réduire le chômage et lutter contre la pauvreté.

Prochaines étapes

La proposition Sure entrera en vigueur une fois approuvée par le Conseil.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance