#Brexit - 'L'équivalence n'est pas un abonnement permanent, c'est un privilège révocable'

| 13 février 2020

Le Parlement européen a adopté à une écrasante majorité sa position sur les négociations sur les relations futures avec le Royaume-Uni. La résolution a été rédigée conjointement par tous les groupes politiques pro-européens et contient des positions claires sur tous les aspects des relations futures. Le Parlement européen fait des déclarations plus claires et plus nettes sur la concurrence loyale («règles du jeu équitables») que la Commission européenne dans le domaine des marchés financiers et de la criminalité financière.

L'eurodéputé Sven Giegold, porte-parole de la politique économique et financière du groupe Verts / ALE, a déclaré: «Le temps d'un traitement spécial pour le Royaume-Uni est révolu. La tentative du gouvernement britannique de donner à sa place financière de Londres un accès permanent et complet au système financier européen pendant des décennies est audacieuse. L'UE ne laissera pas échapper la décision quant aux règles britanniques des marchés financiers compatibles avec les règles européennes. L'équivalence n'est pas un abonnement permanent, mais un privilège révocable. Ce qui s'applique déjà à tous les pays en dehors du marché unique s'appliquera également à la Grande-Bretagne. Si le Royaume-Uni s'écarte des règles européennes, il doit s'attendre à perdre l'accès au marché financier européen.

«Avec la décision d'aujourd'hui, le Parlement met également le doigt sur la blessure des paradis fiscaux britanniques. Aujourd'hui encore, les territoires britanniques d'outre-mer enfreignent délibérément les règles européennes. Le Parlement européen a clairement indiqué que ceux qui continuent d'exploiter des paradis fiscaux ne peuvent pas avoir accès au marché financier de l'UE en même temps. Nous n'accepterons ni paradis fiscaux dans les Caraïbes ni sur la Tamise. »

Commentaires

Commentaires Facebook

Mots clés: , , , ,

Catégories: Une page d'accueil, le Brexit, EU, Commission européenne, Parlement européen, UK

Les commentaires sont fermés.