La Commission ouvre une enquête sur de l'acier laminé à chaud sous-traité en provenance de #China, #Taiwan et #Indonesia

La Commission a ouvert une enquête antidumping sur les importations de tôles et de bobines en acier inoxydable laminées à chaud en provenance de Chine, d'Indonésie et de Taïwan. L'enquête fait suite à une plainte déposée par l'Association européenne de l'acier (EUROFER) au motif que les importations en provenance de ces pays étaient effectuées à des prix faisant l'objet d'un dumping, causant ainsi un préjudice aux producteurs européens.

La plainte demande à calculer la marge de dumping conformément à la nouvelle méthode antidumping de l'UE, c'est-à-dire en tenant compte des distorsions du marché et des prix faussés des matières premières en Chine et en Indonésie. La Commission dispose maintenant de huit mois au maximum pour recueillir des preuves et décider de l’imposition de mesures provisoires. Cette nouvelle enquête de défense commerciale fait partie de l'action plus vaste de la Commission visant à protéger les producteurs européens de la concurrence déloyale des produits faisant l'objet d'un dumping et de subventions. Jusqu'à présent, la Commission a mis en place des mesures de défense commerciale sur les produits en acier 52 et enquête sur sept autres.

Plus d'information est disponible au Journal officiel de l'UE.

Commentaires

Commentaires Facebook

Mots clés: , , , , , , , ,

Catégories: Une page d'accueil, Chine, EU, Industrie sidérurgique, Taïwan

Les commentaires sont fermés.