La Commission impose des droits compensateurs sur le biodiesel indonésien

La Commission européenne a imposé des droits compensateurs de 8% à 18% sur les importations de biodiesel subventionné en provenance d'Indonésie. La mesure vise à rétablir des conditions équitables pour les producteurs de biodiesel de l'UE. L'enquête approfondie de la Commission a montré que les producteurs indonésiens de biodiesel bénéficient de subventions, d'avantages fiscaux et d'un accès aux matières premières inférieur aux prix du marché.

Cela fait peser une menace de préjudice économique sur les producteurs de l'UE. Les nouveaux droits à l'importation sont institués à titre provisoire et l'enquête se poursuivra avec la possibilité d'instituer des mesures définitives pour la mi-décembre 2019. L’huile de palme est la matière première prédominante pour la production de biodiesel en Indonésie, mais l’enquête porte essentiellement sur l’éventuelle subvention à la production de biodiesel, quelle que soit la matière première utilisée. Le marché européen du biodiesel représente environ un milliard d'euros par an, les importations en provenance d'Indonésie atteignant quelque millions d'euros.

Pour plus d’informations, voir le règlement publié dans le Journal officiel de l'UE ainsi que d'un page dédié à l'affaire.

Commentaires

Commentaires Facebook

Mots clés: , , , ,

Catégories: Une page d'accueil, Biocarburants, EU, Commission européenne, carburants durables

Les commentaires sont fermés.