Le Parlement facilite l'organisation d'une initiative #EuropeanCitizensInitiative

| 14 Mars, 2019

Le Parlement européen a adopté mardi (12 mars) de nouvelles règles pour l'Initiative citoyenne européenne (ICE), par 535, en faveur, 90 contre et 41 abstentions. Le mécanisme actualisé vise à permettre au plus grand nombre de citoyens possible de lancer et de soutenir de nouvelles initiatives et de renforcer la démocratie participative.

Une voix plus forte dans l'UE

Les autorités nationales vérifieront si les signatures sont valides par échantillonnage aléatoire. Les députés invitent également les Etats membres à envisager de réduire l'âge minimum de participation à seize ans.

L'enregistrement partiel deviendra possible, à condition que la partie pertinente de l'initiative ne soit pas manifestement en dehors d'un domaine de compétence de la Commission. Une fois qu'une ICE est enregistrée avec succès, le Parlement pourra organiser une audition publique à laquelle participeront les organisateurs de l'initiative.

La Commission devra exposer ses conclusions et toute action qu'elle entend prendre dans les six mois, en expliquant de manière claire et détaillée son raisonnement.

Support numérique

De nouveaux outils en ligne, conviviaux et adaptés aux personnes handicapées, seront mis en place, à savoir une plate-forme de gestion, un registre et des pages Web d’information, à côté des points d’information et de soutien dans chaque État membre. Cela facilitera:

  • Mettre en place et gérer une initiative; les organisateurs recevront une évaluation de la probabilité que la Commission approuve son enregistrement;
  • collecter les signatures via un service en ligne gratuit, dans l'une des langues officielles de l'UE et avec les organisateurs pouvant choisir la date de début de leur campagne;
  • déclarez votre soutien, car les citoyens de l'UE pourront s'inscrire quel que soit leur lieu de résidence ou leur nationalité, fournissant un minimum d'informations personnelles conformément aux règles de l'UE en matière de confidentialité des données;
  • rester informé grâce aux informations actualisées sur les initiatives, leur statut et les réponses fournies par les institutions de l'UE;
  • échanger des points de vue et des pratiques optimales via un forum en ligne à l'intention des citoyens, des groupes d'organisateurs, des organisations de la société civile et des experts externes ayant l'expérience de l'ICE, et;
  • assurer la responsabilité des organisateurs, qui seront tenus de publier des informations détaillées sur leur financement s'ils reçoivent des contributions supérieures à 500 d'un seul sponsor

Les nouveaux outils seront en place au début de 2020 et les organisateurs pourront continuer à utiliser des plates-formes tierces sécurisées jusqu'à la fin de 2022.

Prochaines étapes

Une fois que le Conseil aura terminé le processus d'approbation, le nouveau mécanisme s'appliquera à partir de 1 January 2020.

Contexte

Les ICE ont été introduits par le traité de Lisbonne et ont débuté en avril 2012. Une ICE officiellement enregistrée permet à un million de citoyens d'au moins un quart des États membres de l'UE d'inviter la Commission à agir dans les domaines où elle en a le pouvoir, conformément aux valeurs européennes.

Depuis 2012, environ un million d’Européens de tous les États membres de 9 ont participé. Jusqu'à présent, quatre initiatives ont été enregistrées avec succès et la Commission s'est engagée à donner suite à trois d'entre elles, dont une visant à mettre fin aux changements saisonniers.

Plus d'information

Mots clés: , ,

Catégories: Une page d'accueil, EU, Initiative citoyenne européenne, Initiative citoyenne européenne (ICE), Commission européenne, Parlement européen