Déclaration de la Haute Représentante de l'UE Catherine Ashton sur la législation anti-homosexualité en Ouganda

Le commissaire européen désigné Ashton de la Grande-Bretagne aborde le Comité du Parlement européen des Affaires étrangères à BruxellesLe haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission, a fait la déclaration suivante aujourd'hui (18 Février).

«Je suis profondément préoccupé par les nouvelles que l'Ouganda adoptera une loi draconienne pour criminaliser l'homosexualité.

"L'UE déplore la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle. Il est fermement engagé aux droits fondamentaux de l'homme et la primauté du droit à l'égard de ces droits, y compris la liberté d'association, de conscience et de parole et l'égalité des personnes.

"L'Ouganda a des obligations internationales en matière de droits de la liaison. Avec cela à l'esprit, il est important que la loi anti-homosexualité à un examen approfondi sur la base de ces engagements et sa constitutionnalité.

"Je demande aux autorités ougandaises à être guidées par le dialogue, la tolérance et le respect de la dignité de tous les peuples."

Mots clés: , , , ,

Catégories: Une page d'accueil, EU, Relations extérieures, Droits de l'homme, la santé et les droits sexuels