Suivez nous sur

Émissions CO2

La Commission adopte de nouvelles annexes aux lignes directrices sur les aides d'État relatives au système d'échange de quotas d'émission de l'UE, définissant les critères d'efficacité applicables et les facteurs de CO2

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La Commission européenne a adopté deux nouvelles annexes à la Lignes directrices sur les aides d'État du système d'échange de quotas d'émission de l'UE (les « lignes directrices ETS »). Les nouvelles annexes complètent les lignes directrices ETS et définissent les références d'efficacité et les facteurs de CO2 applicables. Les lignes directrices de l'ETS visent à réduire le risque de « fuite de carbone », lorsque les entreprises déplacent leur production vers des pays en dehors de l'UE avec des politiques climatiques moins ambitieuses, entraînant moins d'activité économique dans l'UE et aucune réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale. En particulier, les lignes directrices permettent aux États membres de compenser les secteurs menacés de délocalisation pour une partie des prix de l'électricité plus élevés résultant des signaux de prix du carbone créés par l'EU ETS (appelés « coûts d'émission indirects »).

Lorsque les lignes directrices révisées sur l'ETS ont été adoptées en septembre 2020, la Commission a signalé que les deux annexes sur les « indices de référence d'efficacité » et sur les « facteurs de CO2 » seraient publiées à un stade ultérieur. Les références d'efficacité représentent la quantité d'électricité impliquée dans le processus de production le plus efficace pour chaque produit. Les facteurs CO2, qui sont basés sur le mix de production d'électricité à partir de combustibles fossiles dans chaque pays ou région, reflètent dans quelle mesure le prix de gros de l'électricité consommée par le bénéficiaire est influencé par les coûts du SEQE dans les zones tarifaires concernées.

La Commission a adopté aujourd'hui un Communication complétant les lignes directrices ETS, en introduisant les annexes en suspens. Les références d'efficacité et les facteurs de CO2 définis dans les annexes sont basés sur l'apport d'experts, la pratique antérieure et des données statistiques. Plus précisément, les repères d'efficacité ont été fixés sur la base d'une expertise réalisée par un consultant externe. La méthodologie pour établir les facteurs de CO2 applicables est similaire à celle appliquée dans les lignes directrices précédentes et est basée sur les données d'Eurostat.

Les nouveaux critères d'efficacité et facteurs de CO2 entreront dans le calcul du montant de compensation pour les coûts indirects encourus par les bénéficiaires à partir de 2021, et sont donc des éléments importants pour garantir la proportionnalité des mesures d'aide accordées au titre des lignes directrices du SCEQE.

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.
Publicité
Publicité

Tendance