Suivez nous sur

LIVRAISON

Les combustibles fossiles génèrent désormais moins d’un quart de l’électricité de l’UE

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Nouvelles données du groupe de réflexion sur l'énergie Ember révèle qu'en avril 2024, l'UE a été témoin d'un déclin historique de la production fossile. Pour la première fois, moins d'un quart de l'électricité de l'UE (23 %) était produite à partir de combustibles fossiles. Cela a dépassé le précédent record de 27 % atteint en mai 2023.

L'année dernière, les combustibles fossiles ont généré pour la première fois moins d'un tiers de l'électricité de l'UE (33 %), tandis que l'énergie solaire et éolienne ont atteint un niveau record de 27 %, selon le rapport d'Ember. Revue européenne de l'électricité.

La transition des combustibles fossiles vers l’énergie solaire et éolienne s’est encore accélérée en 2024. En avril 2024, la production à partir de combustibles fossiles a chuté de 24 % (-14.8 TWh) par rapport à avril 2023. Le charbon et le gaz ont fortement diminué. La production de charbon ne contribue qu'à hauteur de 8.6 % au mix électrique et baisse de 30 % par rapport au même mois de l'année précédente (-7.8 TWh). La production de gaz ne représente quant à elle que 12.1 % du mix, en baisse de 22 % sur un an (-6.8 TWh).

Parmi les pays de l’UE, l’Allemagne a connu la plus forte baisse de production fossile par rapport à avril de l’année dernière, avec une baisse de 26 % (-4.8 TWh), ce qui représente 32 % de la baisse totale de l’UE. L'Italie a connu la deuxième plus forte baisse (-24 %, -2.2 TWh), contribuant ainsi à hauteur de 15 % supplémentaires à la baisse régionale.

L’énergie éolienne et solaire a généré pour la première fois un tiers record de l’électricité de l’UE

En avril 2024, l’énergie éolienne et solaire a généré pour la première fois plus d’un tiers (34 %) de l’électricité de l’UE, franchissant ainsi une nouvelle étape dans la transition énergétique de l’UE. Cette part bat le précédent record de mai 2023 (31%). Dans l’ensemble, les énergies renouvelables ont produit plus de la moitié (54 %) de l’électricité de l’UE en avril.

Même avec la reprise de la demande d’électricité, la production de combustibles fossiles est en chute libre

Publicité

Malgré une reprise de la demande d’électricité, l’UE a été témoin d’une évolution remarquable vers les sources d’énergie renouvelables. Alors que la production fossile a chuté de 18 % sur un an au cours des quatre premiers mois de 2024, la production éolienne et solaire a augmenté de 14 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Les énergies renouvelables ayant remplacé les combustibles fossiles, les émissions du secteur électrique de l’UE ont diminué de 18 % sur un an entre janvier et avril 2024.

« L'impensable se produit sous nos yeux », a déclaré Sarah Brown, directrice du programme Europe d'Ember. « Les combustibles fossiles sont en voie de disparition du secteur électrique européen. Le solaire et l’éolien sont devenus les principaux acteurs, prouvant qu’ils sont prêts à assumer leur rôle d’épine dorsale du système moderne d’électricité propre.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance