Suivez nous sur

Agriculture

Agriculture : augmentation constante du commerce agroalimentaire de l'UE

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Les derniers chiffres du commerce agroalimentaire de l'UE publié montrent que le commerce continue d'augmenter régulièrement, les exportations augmentant de 7 % par rapport aux huit premiers mois de 2020. La valeur totale du commerce agroalimentaire de l'UE (exportations plus importations) pour la période janvier-août 2021 a atteint une valeur de 210.5 milliards d'euros, reflétant une augmentation de 5.1 % par rapport à la même période l'an dernier. Les exportations ont augmenté de 7 % à 127.5 milliards d'euros, tandis que les importations ont augmenté de 2.3 % à 85 milliards d'euros, soit un excédent commercial agroalimentaire total de 44 milliards d'euros pour les huit premiers mois de l'année. Il s'agit d'une augmentation de 17 % par rapport à la période correspondante de 2020. Des chiffres positifs ont été enregistrés dans les exportations vers les États-Unis, qui ont augmenté de 2 milliards d'euros ou 15 %, en grande partie grâce aux bonnes performances des vins, des spiritueux et des liqueurs.

En outre, les exportations vers la Chine ont augmenté de 812 millions d'euros, tandis que des augmentations de valeur ont également été signalées dans les exportations vers la Suisse (en hausse de 531 millions d'euros), la Corée du Sud (en hausse de 464 millions d'euros), la Norvège (en hausse de 393 millions d'euros) et Israël (en hausse de 288 millions d'euros). Les exportations vers le Royaume-Uni au cours de cette période (116 millions d'euros) étaient presque au même niveau que l'année dernière. Les exportations vers un certain nombre de pays ont diminué par rapport à la même période en 2020. La plus forte baisse a été observée dans les exportations vers l'Arabie saoudite, qui ont chuté de 399 millions d'euros ou 16%. D'autres baisses notables ont été enregistrées dans les exportations vers Hong Kong (-103 millions d'euros) et le Koweït (-101 millions d'euros). Concernant les catégories de produits spécifiques, les huit premiers mois de 2021 ont vu des augmentations importantes des valeurs d'exportation des vins (en hausse de 2.5 milliards d'euros) et des spiritueux et liqueurs (en hausse de 1.3 milliard d'euros), soit des augmentations respectives de 31 % et 32 ​​%. Des baisses ont été enregistrées pour les exportations de blé (- 892 millions d'euros) et d'aliments pour nourrissons (- 736 millions d'euros). Les augmentations les plus notables de la valeur des importations ont été observées dans les tourteaux (en hausse de 1.1 milliard d'euros), les graines de soja (en hausse de 1.1 milliard d'euros), les acides gras et cires (en hausse de 500 millions d'euros), l'huile de palme et de noyau (en hausse de 479 millions d'euros) et fèves de cacao (+ 291 M€).

En revanche, les plus fortes baisses des valeurs d'importation ont été observées dans les fruits tropicaux, les noix et les épices (en baisse de 669 millions d'euros), les jus de fruits (en baisse de 194 millions d'euros), les agrumes (en baisse de 159 millions d'euros), le tabac brut (en baisse de 158 millions d'euros) , et le riz (en baisse de 140 M€). Plus d'informations sont disponibles ici et sur le commerce agroalimentaire de l'UE sae.

Publicité

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.
Publicité
Publicité

Tendance