Suivez nous sur

NATO

L'OTAN choisit Mark Rutte comme prochain secrétaire général

PARTAGEZ:

Publié le

on


Le Conseil de l'Atlantique Nord a décidé de nommer le Premier ministre néerlandais Mark Rutte comme prochain secrétaire général de l'OTAN. Il prend le relais à un moment critique pour l’avenir de l’alliance et alors que la guerre acharnée en Ukraine fait toujours rage.

Rutte, longtemps Premier ministre aux Pays-Bas, succède à Jens Stoltenberg.

Rutte prendra ses fonctions de secrétaire général à partir du 1er octobre, lorsque le mandat de Stoltenberg expirera après dix ans à la tête de l'Alliance.

La réaction n'a pas tardé avec les commentaires du député européen David McAllister, président de la commission des affaires étrangères du Parlement européen.

Le député a déclaré sur ce site Internet : « Mark Rutte est un transatlantique qui a fait ses preuves en matière de recherche de consensus ainsi qu’un allié actif de l’Ukraine dans sa lutte contre la guerre d’agression russe.

« Je salue sa sélection comme prochain secrétaire général de l'OTAN et je suis convaincu qu'il travaillera avec diligence pour défendre l'OTAN en tant que pierre angulaire de notre sécurité collective. 

« De même, l'Union européenne doit poursuivre ses efforts visant à renforcer le pilier européen au sein des structures de l'OTAN en apportant une contribution encore plus grande à notre défense commune. »

Publicité

Le député européen chevronné a ajouté : « En tant que dirigeant expérimenté d’un État membre européen depuis quatorze ans, M. Rutte est le partenaire idéal au sein de l’OTAN pour atteindre exactement cet objectif. »

Stoltenberg a quant à lui rencontré lundi le président français Emmanuel Macron à Paris pour discuter des préparatifs du sommet de Washington en juillet.

Le secrétaire général a salué « le rôle clé de la France au sein de l'Alliance, notamment ses contributions à la défense collective sur le flanc oriental avec des déploiements en Roumanie et en Estonie ».

Il a également remercié le président Macron pour les contributions de la France à la police aérienne de l'OTAN dans le ciel baltique et dans le domaine maritime. 

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance