Suivez nous sur

NATO

L'OTAN approuve un plan d'assistance à la sécurité et de formation pour l'Ukraine

PARTAGEZ:

Publié le

on

Les ministres de la Défense de l'OTAN ont conclu une réunion de deux jours pour préparer le sommet de l'alliance à Washington DC en juillet. Ils ont discuté du renforcement de la dissuasion et de la défense de l'OTAN ainsi que du soutien à l'Ukraine. Les ministres ont convenu d'un plan sur la manière dont l'OTAN dirigera la coordination de l'assistance et de la formation en matière de sécurité.

« Cela permettra aux dirigeants de l'OTAN de lancer cet effort lors du sommet de Washington en juillet, plaçant ainsi notre soutien à l'Ukraine sur des bases plus solides pour les années à venir », a déclaré le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg. Avec un commandement à Wiesbaden, en Allemagne, l'OTAN coordonnera les dons de formation et d'équipement, avec près de 700 membres du personnel des pays alliés et partenaires impliqués dans cet effort.

L'OTAN facilitera également la logistique des équipements et apportera un soutien au développement à long terme des forces armées ukrainiennes. « Ces efforts ne font pas de l'OTAN une partie au conflit, mais ils renforceront notre soutien à l'Ukraine pour qu'elle défende son droit à l'autodéfense », a déclaré le secrétaire général.

Les ministres de la Défense se sont également mis d'accord sur les options de réponse aux actions hostiles de la Russie contre les Alliés. Il s’agit notamment d’un échange accru de renseignements, d’une protection renforcée des infrastructures critiques, notamment sous-marines et dans le cyberespace, et de restrictions supplémentaires imposées aux agents des services de renseignement russes. « La campagne menée par la Russie ne nous dissuadera pas de soutenir l'Ukraine et nous continuerons à protéger nos territoires et nos populations contre toute forme d'action hostile », a déclaré Jens Stoltenberg. 

En matière de dissuasion et de défense, les ministres ont discuté des nouveaux plans de défense de l'OTAN, que les planificateurs militaires traduisent en exigences concrètes en matière de forces et de capacités nécessaires à la défense de l'alliance. « Les Alliés offrent des forces au commandement de l'OTAN à une échelle jamais vue depuis des décennies. Aujourd'hui, nous disposons de 500,000 2022 soldats à haut niveau de préparation dans tous les domaines, soit bien plus que l'objectif fixé lors du Sommet de Madrid de XNUMX », a déclaré le secrétaire général.

Il a ajouté qu'ils investissent dans des capacités clés, notant qu'« au cours des cinq prochaines années, les Alliés de l'OTAN en Europe et au Canada prévoient d'acquérir des milliers de systèmes de défense aérienne et d'artillerie, 850 avions modernes – pour la plupart des F-35 de cinquième génération – ainsi qu'un beaucoup d’autres capacités haut de gamme. L’OTAN investit également dans l’innovation, notamment plus d’un milliard de dollars dans le Fonds OTAN pour l’innovation. Les ministres ont discuté d'un nouvel engagement industriel de défense qui augmentera la production militaire et consolidera la coopération à long terme avec l'industrie. 

Publicité

Lors d'une réunion du Groupe des plans nucléaires, les ministres de la Défense ont également discuté de l'adaptation en cours des capacités nucléaires de l'OTAN. « Nous sommes une Alliance nucléaire – engagée à être responsable et transparente. Mais notre détermination à préserver la paix, à prévenir la coercition et à dissuader l’agression est claire », a déclaré Jens Stoltenberg.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance