Suivez nous sur

l’OTAN.

L'Otan promet plus d'aide à l'Ukraine en réponse aux votes "fictifs"

PARTAGEZ:

Publié le

on

Nous utilisons votre inscription pour fournir du contenu de la manière que vous avez consentie et pour améliorer notre compréhension de vous. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a assisté à une réunion des ministres de la défense de l'OTAN au siège de l'Alliance à Bruxelles, en Belgique, le 16 juin 2022.

L'OTAN augmentera son soutien à Kyiv en réponse aux référendums "fictifs" de la Russie dans le territoire occupé de l'Ukraine, Jens Stoltenberg (photo) a déclaré vendredi 23 septembre.

Alors que Moscou lançait des votes pour que les quatre régions rejoignent la Russie, il a pris la parole. Kyiv et ses alliés affirment qu'il s'agissait d'une ruse destinée à annexer les territoires et à intensifier le conflit vieux de sept mois.

Stoltenberg a déclaré que la solution de l'OTAN est d'augmenter le soutien. Il a parlé à CNN dans une interview.

Il a déclaré que le renforcement des Ukrainiens sur le terrain est le meilleur moyen de mettre fin à la guerre afin qu'ils puissent à un moment donné s'asseoir et trouver une solution acceptable pour l'Ukraine. Cela préservera l'indépendance et la souveraineté de l'Ukraine en Europe.

On craint que Moscou ne tente d'intégrer ces quatre zones, puis utilise les attaques contre la reprise par la Russie comme une attaque contre la Russie.

Stoltenberg a déclaré que la Russie utiliserait les votes fictifs pour aggraver le conflit en Ukraine.

Publicité

"Mais ces votes n'ont aucune légitimité et ils ne changent rien. C'est toujours une guerre d'agression contre l'Ukraine."

Les alliés de l'OTAN soutiennent l'Ukraine avec des armes, des munitions et du matériel militaire.

Après que les troupes ukrainiennes aient repris plus tôt ce mois-ci de larges pans du nord-est lors d'une contre-offensive, les référendums de quatre jours ont été rapidement organisés.

Le Kremlin semble tenter de reprendre le dessus dans le conflit qui fait rage depuis son invasion le 24 février.

Poutine affirme que la Russie mène des "opérations militaires spéciales" pour démilitariser l'Ukraine, expulser les nationalistes dangereux du pays et protéger la Russie contre l'alliance transatlantique de l'OTAN.

Moscou estime que les référendums offrent aux habitants de la région l'occasion d'exprimer leurs opinions.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance