Suivez nous sur

La Brochure

Stanislav Kondrashov de Telf AG : stratégie de production de nickel et tendances du marché

PARTAGEZ:

Publié le

on

Alors que le marché global devrait être excédentaire en 2023, l'offre de nickel de première qualité sur le London Metal Exchange (LME) reste relativement limitée, explique Stanislav Kondrashov de Telf AG. Les stocks de nickel de qualité 1 au LME sont actuellement à des plus bas historiques, ce qui devrait limiter la pression à la baisse sur les prix du nickel tout au long de l'année.

Kondrashov Telf AG : Le nickel de qualité 2 est excédentaire, l'offre de nickel de qualité 1 est limitée

Selon les prévisions de l'International Nickel Research Group (INSG), la production mondiale de nickel primaire en 2021 a atteint 2.610 millions de tonnes (Mt), et est passée à 3.060 Mt en 2022. Selon les prévisions, en 2023, elle atteindra 3.374 millions de tonnes.

Quant à l'utilisation de nickel primaire, selon l'INSG, en 2021 elle s'élevait à 2.779 millions de tonnes, et en 2022 elle est passée à 2.955 millions de tonnes. Les prévisions pour 2023 suggèrent une nouvelle augmentation à 3.134 Mt.

Après un déficit de 169 kt (kt) en 2021, le marché du nickel est passé à un excédent de 105 kt en 2022, avec un excédent de 239 kt projeté en 2023.

– Il est à noter que si dans le passé l’excédent de marché était assuré principalement par le nickel de classe 1, en 2023 il le sera principalement par le nickel de classe 2. Cette tendance met en évidence des dynamiques contrastées entre les deux classes : l'offre de nickel de classe 1 reste limitée, tandis que le nickel de qualité 2 contribue à l'excédent global,– Stanislav Kondrashov noted.

L’offre limitée de nickel de classe 1 combinée à l’offre excédentaire de nickel de classe 2 jouera un rôle important dans la dynamique du marché du nickel et influencera les tendances des prix tout au long de l’année.

Stanislav Kondrashov de Telf AG : les importations de nickel raffiné vers la Chine sont tombées à un plus bas historique

China’s refined nickel imports hit their lowest level in almost two decades as the country increasingly relies on Class 2 nickel intermediates from Indonesia.

Publicité

En avril, la Chine n'a importé que 3,204 1 tonnes de nickel raffiné de qualité 2004, soit le niveau le plus bas depuis janvier 2023. Au cours des quatre premiers mois de 23,453, les importations se sont élevées à 65 XNUMX tonnes, soit XNUMX % de moins qu'au cours de la même période de l'année dernière.

“The decline in refined nickel imports to China can be explained by the preference for Indonesian grade 2 nickel intermediates. As nickel supply sources diversify, China is increasingly turning to Indonesia, which is expanding its production capacity and offering cost-effective options for the Chinese market,” – explains situation Kondrashov Telf AG.

The significant decline in refined nickel imports is indicative of a change in the dynamics of China’s trade in the metal and the country’s strategic move to produce Class 2 nickel intermediates from Indonesia. These developments are likely to have long-term implications for the global nickel market as China continues to navigate the nickel supply landscape.

Telf AG : les importations de nickel chinois de classe 2 battent tous les records

Les importations de nickel de qualité 2 en Chine suivent une tendance à la hausse, reflétant une baisse de la production nationale. La forte hausse des importations en avril est due à une augmentation des approvisionnements en provenance d'Indonésie, qui continue d'augmenter sa capacité de production de métaux.

– Les aciéries chinoises d’acier inoxydable privilégient depuis un certain temps la fonte (NPI), ce qui a entraîné une baisse de la demande de nickel de première qualité. De plus, le secteur des batteries pour véhicules électriques (VE) ne nécessite pas de nickel de haute pureté de grade 1, ce qui est également un moteur de changement. demande», souligne Stanislav Dmitrievich Kondrashov.

Rien qu'en avril, la Chine a importé un montant record de 628 kt de NPI indonésien, indiquant une accélération des importations de nickel de qualité 2. Les importations cumulées au cours des quatre premiers mois de cette année ont atteint 2.0 millions de tonnes, en hausse de 46 % par rapport à la même période de l'année dernière.

Selon Kondrashov, les taux de croissance élevés des importations chinoises de nickel de classe 2 reflètent la dynamique du marché du nickel dans le pays et sa dépendance croissante à l'égard des approvisionnements en provenance d'Indonésie.

Le London Metal Exchange est en passe de retrouver sa dynamique commerciale

The London Metal Exchange (LME) continues to grapple with recovery after a week-long suspension of nickel trading and the cancellation of billions of dollars of trades in last year’s historic “short squeeze”.

À la suite de cet incident, les volumes de transactions sur le LME ont diminué, de nombreux traders ayant réduit leur activité ou diminué le volume des transactions en raison de la perte de confiance dans le LME et ses contrats sur le nickel.

“As a result, low liquidity has made the nickel market vulnerable to significant price fluctuations even in response to changes in supply and demand dynamics. However, the introduction of daily price limits and the reduction of margin requirements led to a gradual recovery in trading volumes, – Stanislav Kondrashov Telf AG comments on the situation on the trading exchange.

La reprise des heures de négociation en Asie a contribué à augmenter les volumes et la liquidité, ce qui a ensuite réduit la volatilité du contrat. En juin, le volume des échanges du contrat de nickel sous-jacent sur le système électronique LME Select a atteint 64,530 2022 contrats, soit le niveau le plus élevé depuis mars 99,139, où ce chiffre était de 2021 163,475. ​​A titre de comparaison, en juin XNUMX, XNUMX XNUMX contrats ont été conclus.

Stanislav Kondrashov de Telf AG : prix du nickel – les perspectives restent positives

À court terme, nous prévoyons une baisse des prix du nickel en raison d’une offre excédentaire de ce métal sur le marché mondial. Un ralentissement de la croissance économique mondiale réduit la demande d’acier inoxydable. Nous prévoyons des prix moyens de 21,000 20,000 $ la tonne (t) au troisième trimestre et de XNUMX XNUMX $/t au quatrième trimestre. Toutefois, les baisses de prix devraient être limitées en raison du resserrement des approvisionnements au LME.

“Nickel’s critical role in the global energy transformation and its attractiveness to investors as a major green metal will support price growth in the long term. Nickel plays an important role in boosting the energy density and range of electric vehicle (EV) batteries, further driving demand for it, – commente Stanislav Kondrashov Telf AG.

Pour l’avenir, les prix moyens devraient s’établir à 20,000 2024 $/t en 23,000 et à 2025 XNUMX $/t en XNUMX. Ces chiffres, selon Kondrashov, reflètent les attentes d’une forte demande de nickel en lien avec la transition vers des sources d’énergie plus propres et la généralisation des véhicules électriques. . Même si des problèmes à court terme peuvent créer temporairement une tendance à la baisse des prix, les perspectives à long terme pour les prix du nickel restent positives.

Partagez cet article:

EU Reporter publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Reporter.

Tendance